NOUVELLES
08/03/2013 11:36 EST | Actualisé 08/05/2013 05:12 EDT

Tournoi - 4e journée: l'Angleterre et le pays de Galles pour une finale

Le pays de Galles brigue une troisième victoire dans le Tournoi des six nations samedi en Ecosse pour s'offrir une "finale" la semaine suivante au Millennium Stadium face à l'Angleterre, seule équipe invaincue qui reçoit l'Italie dimanche.

La France, dernière avec trois défaites en trois matches, et l'Irlande, qui reste sur deux revers, s'affrontent samedi à Dublin avec l'honneur pour seul enjeu.

Les Gallois, auteurs du Grand Chelem l'an dernier, peuvent encore rêver conserver leur titre, chose inespérée après leur revers inaugural face à l'Irlande (30-22). Leur sursaut en France (16-6) et en Italie (26-9) les a remis en selle et une victoire en Ecosse leur permettrait d'espérer disputer le titre aux Anglais le 16 mars à Cardiff.

L'espoir est réel avec les retours de deux cadres, le capitaine Sam Warburton et le deuxième ligne Alun-Wyn Jones, pour affronter l'Ecosse contre qui ils n'ont plus perdu depuis 2007.

Mais l'Ecosse a montré des ressources inattendues, récompensées de deux victoires de suite contre Italie (34-10) et l'Irlande (12-8), ce qui ne lui était plus arrivé dans le Tournoi depuis 2001. En cas de victoire, les Ecossais resteraient en lice pour le titre avant de se rendre en France.

La grande favorite reste l'Angleterre qui a l'occasion de faire un pas de plus vers le Grand Chelem dimanche face à l'Italie.

En cas de succès par un large écart, les Anglais peuvent même s'assurer virtuellement du titre. S'ils augmentent leur différence de points actuellement de +36 (contre +19 pour le pays de Galles et +8 pour l'Ecosse), ils pourraient se permettre une défaite "raisonnable" lors de l'ultime journée.

L'entraîneur Stuart Lancaster a fait tourner son effectif avec cinq changements par rapport à l'équipe victorieuse (23-13) de la France, dont la charnière qui sera tenue par Danny Care et Toby Flood.

L'Italie, qui reste sur deux défaites après son succès sur la France (23-18), enregistre les retours de son capitaine Sergio Parisse (suspendu) et Robert Barbieri (blessé) en troisième ligne et de Luciano Orquera à l'ouverture.

A Dublin, l'enjeu de la rencontre entre l'Irlande et la France sera de sauver l'honneur.

Loin de leurs performances de novembre, les Français restent sur trois défaites. Dans l'impossibilité de gagner le titre, ils veulent écarter le spectre de la Cuillère de bois (aucune victoire) qu'il n'ont plus ramenée depuis 56 ans.

L'encadrement a misé sur une charnière expérimentée Parra-Michalak et une paire de centres Fofana-Fritz pour débloquer une machine quelque peu grippée.

Mais l'Irlande est aussi en mal de victoire. Après avoir entamé la compétition par un succès à Cardiff, le XV du Trèfle s'est écroulé, battu en Angleterre (12-6) et surtout en Ecosse où il n'avait plus perdu depuis 2001.

Dans leur stade de Lansdowne Road, les Irlandais voudront se réconcilier avec leur public et lever les critiques qui pèsent sur l'entraîneur Declan Kidney. Ils voudront aussi offrir une belle sortie à leur centre emblématique Brian O'Driscoll (123 sélections), qui dispute probablement son dernier match du Tournoi à Dublin.

Programme de la 4e journée (heures GMT):

Samedi:

(14h30) Ecosse - pays de Galles à Murrayfield

(17h00) Irlande - France à l'Aviva Stadium

Dimanche:

(15h00) Angleterre - Italie à Twickenham

Déjà joués:

Pays de Galles - Irlande 22 - 30

Angleterre - Ecosse 38 - 18

Italie - France 23 - 18

Ecosse - Italie 34 - 10

France - Pays de Galles 6 - 16

Irlande - Angleterre 6 - 12

Italie - Pays de Galles 9 - 26

Angleterre - France 23 - 13

Ecosse - Irlande 12 - 8

Reste à jouer (heures GMT):

16/03 (14h30) Italie - Irlande, à Rome (Stadio Olimpico)

16/03 (17H00) Pays de Galles - Angleterre, à Cardiff (Millennium Stadium)

16/03 (20H00) France - Ecosse, à Saint-Denis (Stade de France)

Classement: Pts J G N P pp pc dif

1. Angleterre 6 3 3 0 0 73 37 36

2. Pays de Galles 4 3 2 0 1 64 45 19

3. Ecosse 4 3 2 0 1 64 56 8

4. Irlande 2 3 1 0 2 44 46 -2

5. Italie 2 3 1 0 2 42 78 -36

6. France 0 3 0 0 3 37 62 -25

NDLR: Les équipes à égalité sont départagées à la différence de points générale.

sva/bpa