NOUVELLES
08/03/2013 03:17 EST | Actualisé 08/05/2013 05:12 EDT

Syrie: trêve attendue samedi pour permettre la libération des Casques bleus (ONG)

Une trêve dans les bombardements de l'armée syrienne doit être respectée samedi matin pour permettre la libération et l'évacuation de 21 observateurs philippins de l'ONU capturés par des rebelles sur le Golan, a indiqué vendredi une ONG syrienne.

Une première tentative de les sortir du village de Jamla s'est soldée par un échec vendredi, des bombardements sur un secteur proche ayant contraint un convoi de l'ONU censé les évacuer à rebrousser chemin.

"Un accord a été conclu entre le régime (syrien) et l'ONU pour que cessent les bombardements en vue de permettre l'évacuation des 21 observateurs de Jamla entre 10H00 et midi (08H00 et 10H00 GMT), a affirmé à l'AFP Rami Abdel Rahmane, président de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Une délégation de la Croix-Rouge accompagnée d'une équipe de l'ONU devrait arriver sur place demain matin" en vue de leur évacuation, a précisé M. Abdel Rahmane, citant un porte-parole du groupe rebelle qui détient les observateurs.

A l'ONU, une porte-parole du département de maintien de la paix de l'ONU a indiqué que "des arrangements avaient été conclus avec toutes les parties pour libérer les 21 observateurs" mais qu'en raison "de l'heure tardive et de l'obscurité, il a été jugé dangereux de poursuivre l'opération" vendredi et que les efforts "continueront demain".

bur-ram/tp