NOUVELLES
08/03/2013 01:46 EST | Actualisé 08/05/2013 05:12 EDT

Obama ira en Israël même sans accord de coalition (officiel)

Barack Obama se rendra bien en visite officielle en Israël d'ici à la fin du mois, même en l'absence d'accord sur une coalition gouvernementale à la tête de l'Etat hébreu, a annoncé vendredi un porte-parole du président des Etats-Unis.

"Nous y allons", a affirmé ce porte-parole, Josh Earnest, expliquant que M. Obama se réjouissait de pouvoir s'adresser directement aux Israéliens.

"La formation du gouvernement israélien est de la responsabilité du Premier ministre (Benjamin) Netanyahu et d'autres hauts responsables politiques israéliens", a précisé M. Earnest lors du point de presse quotidien de la Maison Blanche, en soulignant que M. Obama n'avait pas l'intention "d'interférer" dans ce processus.

"Le président effectue ce voyage avant tout pour atteindre certains objectifs (dont) parler aux Israéliens", a ajouté le porte-parole. "Nous nous trouvons aussi à un moment où la région, les voisins d'Israël, traversent une transition assez radicale", a-t-il noté.

"Il est important pour les Israéliens de comprendre que les Américains sont solidaires d'eux en ces temps de crise, et que nous serons là pour les protéger", a-t-il insisté.

Des rumeurs d'une annulation du voyage de M. Obama en Israël, le premier depuis son arrivée au pouvoir en janvier 2009, se sont fait jour en raison de l'apparente difficulté de M. Netanyahu à former une coalition, six semaines après la victoire serrée de son parti de droite aux élections législatives.

"Malgré les difficultés, j'ai l'intention de former un gouvernement fort et stable dans les prochains jours, et la première chose que mon nouveau gouvernement aura le privilège de faire est d'accueillir chaleureusement le président Obama en Israël", a déclaré M. Netanyahu lundi par liaison satellite devant les participants de la conférence annuelle du principal lobby pro-israélien des Etats-Unis, l'Aipac, réunis à Washington.

La Maison Blanche n'a pas communiqué officiellement les dates du voyage de M. Obama au Proche-Orient. Le dirigeant est également attendu en Cisjordanie et en Jordanie.

tq/sam