NOUVELLES
08/03/2013 04:13 EST | Actualisé 07/05/2013 05:12 EDT

Nombreux cas d'intoxication alimentaire à l'Établissement de détention de Québec

Quelque 250 détenus et 25 employés de l'Établissement de détention de Québec sont aux prises vendredi avec des symptômes d'intoxication alimentaire.

La direction de la Santé publique a confirmé qu'il s'agit de cas de contamination alimentaire. La cuisine de l'établissement a d'ailleurs été fermée. Les détenus et le personnel ont été nourris vendredi midi par l'entremise d'un service de traiteur.

Pour remplacer les agents malades, la direction de l'établissement a exigé que le personnel de nuit demeure sur place.

Lave-vaisselle en cause?

Un lave-vaisselle serait vraisemblablement en cause dans cette intoxication alimentaire. Le cycle de vapeur chaude de l'appareil, qui doit décontaminer la vaisselle, aurait cessé de fonctionner. Par conséquent, de la vapeur froide se serait échappée du lave-vaisselle, qui a été installé il y a quatre semaines.

Le président du syndicat des gardiens de prison, Stéphane Lemaire, précise que la direction a décidé de transférer certains détenus asymptomatiques vers d'autres établissements.

« Il semble qu'il y a un voyage qui est parti pour Rimouski et les gens, là-bas, trouvent ça un peu rapide. Probablement qu'il va falloir isoler ces gens-là en quarantaine », explique-t-il.

Christine Barthes, de la direction du soutien à l'inspection au ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ), affirme qu'une enquête est en cours.

Quant au ministère de la Sécurité publique, qui est responsable des centres de détention, il n'a pas commenté. 

Personne n'a été hospitalisé.