NOUVELLES
08/03/2013 12:24 EST | Actualisé 08/05/2013 05:12 EDT

Claude Francoeur condamné à 18 mois de prison

L'ex-président de Moisson Québec, Claude Francoeur, qui a plaidé coupable à des accusations de leurre d'enfant, devra purger 18 mois de prison et respecter une probation de trois ans. Il sera également inscrit au registre des délinquants sexuels.

La Couronne réclamait deux ans de prison ferme pour l'homme de 54 ans, mais se dit satisfaite de la décision. Quant à la défense, elle réclamait une peine en collectivité.
Claude Francoeur, tête basse, a pleuré tout au long du prononcé de la peine par le juge Pierre Rousseau.

Le 26 janvier 2001, deux citoyens avaient piégé Claude Francoeur en se faisant passer pour une jeune fille avec qui il clavardait. Les policiers ont découvert, dans son ordinateur, 7500 sessions de clavardage avec des jeunes âgés de 11 à 17 ans.

Claude Francoeur y tenait des propos explicites à caractère sexuel, et se faisait passer la plupart du temps pour un garçon de 20 ans.

Les faits se sont déroulés entre juin 2008 et octobre 2010.