NOUVELLES
08/03/2013 07:08 EST | Actualisé 08/05/2013 05:12 EDT

Le retour à l'heure avancée peut être problématique pour le sommeil des jeunes

clock on a table close up  man...
shutterstock
clock on a table close up man...

TORONTO - Si l'idée de perdre une heure de sommeil ce week-end est décourageante pour plusieurs adultes, des experts avertissent que le changement d'heure pourrait être encore plus perturbant pour les enfants et les adolescents.

Les jeunes Canadiens souffrent d'un manque notoire de sommeil, affirment ces experts, et le bond vers l'heure avancée, dimanche, risque de chambarder encore plus des routines nocturnes déjà instables.

La docteure Shelly Weiss, experte en sommeil pédiatrique à l'hôpital pour enfants de Toronto, indique que les enfants et les adolescents peuvent ressentir les effets de la perte d'une heure de sommeil pendant jusqu'à une semaine.

En prenant quelques précautions, les parents peuvent toutefois éviter d'ajouter des enfants sur-fatigués à leur liste d'éléments stressants de la semaine, explique la Dre Weiss.

Dans un entretien téléphonique, elle indique que la façon la plus facile de planifier la transition quelques jours à l'avance.

Pour les enfants plus jeunes, la Dre Weiss conseille d'avancer l'heure du dodo de 10 à 15 minutes chaque soir les jours précédant le changement vers l'heure avancée.

L'approche graduelle, explique-t-elle, aidera a réguler le rythme circadien de l'enfant ou son horloge corporelle interne, et ainsi réduire les effets de la perte d'une heure de sommeil dans la nuit de samedi à dimanche.

Les solutions pour les adolescents sont toutefois moins directes, dit-elle, ajoutant que plusieurs résistent déjà à l'idée d'une heure de coucher stable et rejetteraient l'idée de se coucher plus tôt.

Pour eux, la Dre Weiss recommande de retirer les ordinateurs portables, les téléphones cellulaires et autres appareils électroniques de la chambre à coucher. Cela élimine les distractions potentielles tout en créant une pièce plus sombre qui est davantage propice au sommeil, indique-t-elle.

Devancer l'heure du petit déjeuner dans les jours précédant le changement d'heure peut aussi aider les adolescents à s'ajuster, dit-elle.

Même si de telles démarches peuvent paraître impopulaires auprès des jeunes, elles répondent à un problème chronique qui affecte la jeunesse du pays.

Selon la médecin, des recherches indiquent qu'un quart des parents rapportent que leurs enfants ont de la difficulté à dormir, un phénomène qu'elle attribue à de piètres habitudes de sommeil.

Le changement d'heure à venir pourrait donner aux parents l'occasion de revenir sur le sujet avec leurs enfants et d'implanter des changements à long-terme, a-t-elle suggéré.

«Malheureusement, il y a plusieurs enfants qui n'ont pas de routine régulière ou une heure de coucher et de lever régulière», déplore-t-elle. «Le changement d'heure vous donne une bonne chance de penser à la façon d'améliorer ça de façon continue», dit-elle.

À 2 h dimanche, les horloges et montres devront être avancées d'une heure, sauf dans la plupart de la Saskatchewan et dans certains secteurs du Quebec, de l'Ontario et de la Colombie-Britannique.

INOLTRE SU HUFFPOST

7 troubles du sommeil