NOUVELLES
07/03/2013 07:04 EST | Actualisé 07/05/2013 05:12 EDT

Plongée dans la culture du JE ME MOI

Au moment où Facebook modifie son approche afin d'être davantage un fil d'actualité qu'un réseau social, une pièce de théâtre québécois questionne l'impact que ce réseau social a sur la vie de ses usagers qui se chiffrent maintenant à plus d'un milliard de personnes.

L'auteur de la pièce Cinq visages pour Camille Brunelle, Guillaume Corbeil, juge que Facebook mène à une forme d'aliénation. Il reprend les codes des médias sociaux pour en faire la démonstration.

C'est une création du PÀP, une compagnie montréalaise qui se consacre à la création théâtrale contemporaine.

La mise en scène est signée Claude Poissant, cofondateur du PÀP.