NOUVELLES
01/03/2013 08:58 EST | Actualisé 01/05/2013 05:12 EDT

Benoît XVI profite de sa retraite pour lire, prier et écouter la télévision

VATICAN, État de la Cité du Vatican - Benoît XVI a profité des premières heures de sa retraite pour prier, écouter un peu de télévision et aller se balader.

Le secrétaire de Benoît XVI, monseigneur Georg Gaenswein, a rapporté au Vatican qu'après ses derniers adieux, jeudi soir, le pape émérite a pris son diner, est allé se balader et a surveillé à la télévision la couverture de sa dernière journée à la tête de l'Église catholique.

Monseigneur Gaenswein ajoute que Benoît XVI a bien dormi, qu'il a célébré la messe comme cela est son habitude et qu'il a ensuite pris son petit-déjeuner.

Monseigneur Gaenswein indique que le pape émérite est détendu et qu'il a recommencé à jouer du piano au cours des derniers jours.

Les cardinaux se rencontreront à compter de lundi pour discuter des défis qui attendent l'Église et déterminer de la date à laquelle débutera le conclave pendant lequel le successeur de Benoît XVI sera choisi.

Pendant ce temps, le Vatican traverse la période connue en latin sous le nom de «sede vacante» et qui désigne la transition entre deux papautés. Tous les responsables du Vatican ont perdu leur poste quand Benoît XVI est parti à la retraite à 20h, jeudi soir, à l'exception de quelques cardinaux dont les services sont jugés essentiels pendant cette période transitoire.

On retrouve parmi eux le cardinal Tarcisio Bertone, qui à titre de chamberland prend la direction quotidienne du Saint-Siège dès la fin de la papauté. Monseigneur Bertone est aussi le secrétaire d'État du Vatican et gère toute sa bureaucratie.

Le doyen du Collège des cardinaux, le cardinal Angelo Sodano, a convoqué tous les cardinaux à une première rencontre lundi matin, à 9h30. C'est lui qui, lors du conclave, demandera au candidat choisi s'il accepte de devenir pape.

Le Maître des cérémonies liturgiques, monseigneur Guido Marini, est responsable de l'aspect religieux du conclave et de l'organisation de la messe pendant laquelle le nouveau pape sera installé. Il agit comme témoin pendant le conclave, confirmant que le candidat choisi a accepté la papauté.

Enfin, le protodiacre, le cardinal français Jean-Louis Tauran, aura la responsabilité d'annoncer au monde l'élection d'un nouveau pape. C'est lui qui se présentera au balcon qui surplombe la place Saint-Pierre pour lancer le célèbre «Habemus Papam!». Il présentera ensuite le nouveau pape, en latin, et dévoilera le nom qu'il a portera.