NOUVELLES
28/02/2013 01:53 EST | Actualisé 30/04/2013 05:12 EDT

Tino Martinez a bien hâte de travailler avec les frappeurs des Marlins

JUPITER, États-Unis - À une certaine époque, Tino Martinez était sûr qu'un poste d'instructeur, ce n'était pas pour lui.

Pas tant parce qu'il ne voulait pas, mais plus parce qu'après 16 ans dans les majeures, il était un peu fatigué des longs voyages et du temps loin de sa famille.

«Je m'étais dit 'plus jamais', a confié Martinez. Quand j'ai arrêté de jouer, je me suis dit que je ne serais jamais instructeur ou gérant. Je ne voulais plus de cet horaire-là.»

Apparemment, il ne faut jamais dire jamais.

Le gagnant de quatre Séries mondiales avec les Yankees est de retour dans le baseball comme instructeur des frappeurs des Marlins. Il a signé un contrat de trois saisons en novembre dernier.

À 45 ans, Martinez donne l'impression qu'il pourrait encore jouer. Il croit pouvoir retirer beaucoup des jeunes frappeurs des Marlins.

«Il inspire tout de suite le respect, a dit Larry Beinfest, le président des opérations baseball du club. C'est un gagnant qui a été un grand frappeur, et c'est aussi un super bon gars à côtoyer.»

Martinez a travaillé cinq fois comme instructeur au camp des Yankees, et il reconnaît maintenant qu'il était un peu triste quand l'équipe repartait sans lui. Quand les Marlins lui ont fait une offre vers la fin de 2012, et il a tendu l'oreille.

«Les gars vont beaucoup aimer travailler avec lui, dit le vétéran voltigeur des Marlins, Juan Pierre. Il était un des frappeurs les plus respectés, et là il va transmettre ce qu'il sait.»

Martinez a montré une moyenne en carrière de ,271, en plus de frapper 339 circuits. Il faisait partie des Yankees quand ceux-ci ont gagné la Série mondiale quatre fois en cinq ans, de 1996 à 2000. Sa meilleure saison a été 1997 avec 44 longues balles, 141 points produits et une moyenne de ,296.

Il mentionne que sa méthode d'enseignement sera simple.

«Il faut que les gars jouent avec intensité à tous les jours et dans tous les aspects, dit Martinez. Je vais leur montrer à être des frappeurs complets, et je pense que ça peut les aider dans toutes les autres facettes du jeu.»

Martinez est souvent associé aux Yankees, même s'il a également joué avec Seattle, St. Louis et Tampa Bay. Il reste qu'il n'a pas hésité à enfiler un nouvel uniforme.

«J'aime l'organisation des Yankees, mais je voulais revenir dans le baseball comme instructeur, a dit Martinez. La situation qui s'est présentée était la bonne. J'ai obtenu un contrat de trois ans. Je veux le compléter, puis je verrai ensuite où j'en suis.»

Cette année, la fin de la Ligue des pamplemousses va marquer un nouveau départ pour Martinez et les Marlins.

«Je pense que c'est très excitant, a dit le gérant des Marlins, Mike Redmond. Tout le monde s'informe de Tino. On sait tout ce qu'il a réussi comme joueur... quatre bagues de la Série mondiale, c'est un parcours fabuleux. Je pense que nos gars vont vraiment être à l'écoute, et Tino lui-même est emballé. Il a hâte de travailler avec les jeunes.»