NOUVELLES
28/02/2013 11:21 EST | Actualisé 30/04/2013 05:12 EDT

Saisie de 50kg d'une drogue de synthèse: un homme de Montréal est arrêté

Alamy

WESTMOUNT, Qc - La saisie d'environ 50 kg d'une drogue de synthèse provenant de la Chine qui était enfouie dans un colis inspecté le 10 octobre dernier, à Montréal, a mené à l'arrestation d'un suspect.

La nouvelle est annoncée ce jeudi par la Gendarmerie royale du Canada (GRC), qui a réalisé l'opération en collaboration avec des agents de l'Agence des services frontaliers du Canada (ASFC). La valeur de la cargaison sur le marché noir est évaluée à environ 5 millions $.

La substance illégale en question, la benzylpiperazine, se retrouve dans la composition de comprimés ou de capsules. Elle est recherchée pour ses effets stimulants; lorsqu'elle est combinée à une autre substance, elle reproduit les effets associés aux drogues telles que l'ecstasy.

Le colis provenait de Shanghai et était destiné à une adresse de Montréal. Il a été découvert par les agents de l'ASFC au Centre de réception des cargos de l'Aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau.

Les renseignements ont été transmis à la GRC qui a amorcé l'enquête menant à l'arrestation de Juston Plamondon, 30 ans, de Montréal. Cet homme devrait comparaître au tribunal le 1er mars et devra répondre notamment à des accusations d'importation et de possession de stupéfiants en vue d'en faire le trafic.

La GRC rappelle que le phénomène des drogues de synthèses est inquiétant, surtout chez les jeunes. Les comprimés sont mis en marché sous forme attrayante et à petit prix de façon à attirer une jeune clientèle qui en banalise la consommation.

Pourtant, il existe de nombreux dangers associés aux drogues synthétiques notamment parce qu'elles sont fabriquées de façon artisanale dans des laboratoires clandestins.