NOUVELLES
28/02/2013 05:43 EST | Actualisé 30/04/2013 05:12 EDT

Les Yéménites exigent que leur ancien président soit traduit en justice

SANAA, Yémen - Des dizaines de milliers de Yéménites ont manifesté jeudi dans la capitale et à travers le pays pour réclamer des poursuites judiciaires contre l'ancien président Ali Abdallah Saleh.

L'ex-dirigeant, soupçonné d'entraver la transition démocratique au Yémen, fait face à des pressions pour quitter le pays.

Les manifestations de jeudi sont survenues au lendemain de la première apparition publique de M. Saleh en 18 mois. Il a promis que son parti participerait aux élections présidentielle et législatives prévues l'an prochain.

Ali Abdallah Saleh a été forcé de démissionner après un soulèvement populaire qui a duré un an. Il a accepté de céder le pouvoir après avoir reçu l'immunité judiciaire dans le cadre d'un plan de sortie de crise.

Un haut responsable du parti de M. Saleh, le Congrès général du peuple, a indiqué que des ambassadeurs étrangers faisaient pression sur l'ancien président pour qu'il quitte le pays et abandonne la politique.

Ce responsable a réclamé l'anonymat compte tenu de la nature délicate du dossier.