NOUVELLES
28/02/2013 01:18 EST | Actualisé 30/04/2013 05:12 EDT

Le Congrès américain reconduit une loi contre les violences conjugales

Le Congrès américain a voté à une large majorité jeudi la reconduction d'une loi qui accorde protection et assistance aux femmes victimes de violences conjugales, retardée plusieurs mois par les républicains.

Initialement votée en 1994, la loi avait expiré en 2012 et était devenue contestée au sein du groupe républicain, qui objectait à l'ajout par les démocrates de clauses protégeant les victimes homosexuelles et immigrées.

La loi finance des programmes de prévention et d'aide aux victimes, par exemple sous la forme d'hébergement. Elle crée aussi un fichier national des preuves prélevées après des agressions sexuelles.

Le texte "permet depuis longtemps qu'aucune femme ne soit forcée à souffrir en silence face à des violences conjugales", s'est félicitée Nancy Pelosi, chef de la minorité démocrate à la Chambre, peu après le vote positif de ses collègues.

"Je suis heureux que le progrès continue, avec de nouveaux outils à disposition des policiers et procureurs pour poursuivre en justice les personnes violentes et les violeurs, et pour soutenir les victimes de ces crimes", a dit le vice-président Joe Biden dans un communiqué.

Barack Obama a assuré qu'il promulguerait le texte dès que possible.

ico/lor