NOUVELLES
28/02/2013 12:34 EST | Actualisé 30/04/2013 05:12 EDT

La première ministre Wynne veut élargir le mandat sur les centrales au gaz

TORONTO - La première ministre ontarienne Kathleen Wynne veut élargir le mandat de recherche d'un comité du gouvernement dans le but d'obtenir plus de documents sur des projets abandonnés de centrale au gaz d'Oakville et Mississauga.

Mme Wynne a demandé au comité permanent de l'Assemblée législative l'accès aux courriels, lettres et à toute correspondance sur l'annulation des projets énergétiques. Elle souhaite ainsi obtenir les documents de tous les ministères et dans un horizon de temps supérieur à ce que réclamait l'opposition.

Les libéraux ont déjà produit plus de 56 000 pages de documents, mais ils ont dû admettre avoir trouvé deux fois plus de documents après avoir fait des recherches plus poussées pour obtenir de l'information.

Le porte-parole conservateur en matière d'énergie, Vic Fedeli, est convaincu que d'autres documents existent puisque rien n'a filtré du bureau du premier ministre ou du ministère de l'Énergie.

Les néo-démocrates y voient un geste positif qui devrait permettre d'expliquer comment ont été prises les décisions controversées d'abandon des projets de centrales, ce qui a coûté au moins 230 millions $ aux contribuables ontariens.

Le comité devait amorcer les audiences sur la délivrance des documents sur les centrales au gaz en octobre dernier, mais la démission du premier ministre Dalton McGuinty, qui a entraîné la prorogation de la législature, a reporté les procédures.