DIVERTISSEMENT
28/02/2013 03:09 EST | Actualisé 30/04/2013 05:12 EDT

La contagion du "Harlem Shake" atteint Le Caire (VIDÉO)

AFP

Quelque 70 Egyptiens se sont rassemblés jeudi devant le quartier général des Frères musulmans, dont est issu le président Mohamed Morsi, au Caire, pour une interprétation du buzz planétaire "Harlem Shake".

"A Bas le guide", ont scandé les danseurs en référence au guide suprême des Frères musulmans, cheikh Mohamed Badie.

"Le message est clair. Nous sommes opposés à la politique des frères musulmans, car c'est leur guide qui dicte au gouvernement sa politique et non pas la présidence", a déclaré à l'AFP Farid Sayyed, organisateur de la danse, assurant que la révolution allait continuer dans le pays.

Plusieurs véhicules de la police anti-émeute et des pompiers étaient stationnés derrière le QG des frères musulmans, que les manifestants ont tenté d'incendier en décembre lors des protestations contre le président Morsi

Mais la manifestation du jeudi s'est déroulée dans le calme. Certains danseurs étaient arrivés déguisées en frères musulmans, d'autres en Mickey Mouse.

La police égyptienne a annoncé la semaine dernière avoir arrêté quatre étudiants qui s'étaient filmés dansant en sous-vêtement, en public. Une vidéo mise en ligne sur YouTube montre des Egyptiens danser le "Harlem Shake" devant les pyramides de Guizeh.

Des milliers d'internautes se sont emparés du phénomène autour de la chanson électro-dance "Harlem Shake": sur les vidéos de 30 secondes, on peut voir plusieurs personnes, déguisées à outrance ou dénudées, danser de façon frénétique.

En Tunisie, des heurts ont lieu depuis quelques jours entre des élèves et des salafistes autour de cette danse, devenue un sujet de querelle entre tenants de la morale islamique et jeunes laïcs. Un appel a été lancé sur les réseaux sociaux pour la tenue d'un "Harlem Shake" géant vendredi à Tunis.