NOUVELLES
28/02/2013 12:26 EST | Actualisé 30/04/2013 05:12 EDT

Huit cinéastes émergents aidés par Téléfilm pour des projets «à micro-budget»

MONTRÉAL - Des projets sur des femmes adeptes de la chasse et sur la guerre au terrorisme du Canada figurent parmi les soumissions sélectionnées par Téléfilm pour son nouveau Programme de production à micro-budget.

Huit cinéastes émergents se voient ainsi remettre jusqu'à 120 000 $ chacun.

Ce nouveau programme, lancé en juin dernier, vise à appuyer les nouveaux talents en vue de la production d’un premier long métrage, «en misant sur les moyens de production et de mise en marché liés aux médias numériques» et est doté d’un budget total de 1 million $.

Alors que de plus en plus de gens visionnent des vidéos en ligne, Carolle Brabant, directrice générale de Téléfilm Canada, a fait valoir jeudi que l'organisation veut permettre à des cinéastes émergents de produire un premier long métrage «en tirant parti de techniques de production novatrices et de stratégies de diffusion multiplateformes».

Les cinéastes doivent commencer à recevoir les fonds promis ce printemps.

Côté documentaires, la scénariste et réalisatrice Julie Lambert se penchera sur les femmes adeptes de la chasse au Québec dans «Un film de chasse de filles».

«The Secret Trial 5» de Amar Wala, doit examiner l'impact humain de la guerre au terrorisme du Canada.

«Two4One» de Maureen Bradley doit se décliner en un film, une série web et une bande-dessinée sur un homme transgenre qui porte un enfant.

Les finalistes seront à l’honneur au festival Regard sur le court au Saguenay en mars, qui offrira une programmation spéciale des courts métrages produits antérieurement par ces cinéastes.