NOUVELLES
28/02/2013 04:52 EST | Actualisé 29/04/2013 05:12 EDT

Europa League - Lazio Rome et Fenerbahçe à nouveau à huis clos

La Lazio Rome et le club turc de Fenerbahçe ont été à nouveau sanctionnés en raison des agissements de leurs supporteurs lors des 16e de finale retour de l'Europa League le 21 février, a annoncé mercredi soir l'UEFA.

La Lazio devra disputer ses deux prochains matches européens à huis clos, dont le premier face à Stuttgart le 14 mars en 8e de finale retour de Ligue Europa, et payer une amende de 40.000 euros.

Le président de la Lazio de Rome Claudio Lotito a annoncé jeudi qu'il ferait appel de ces sanctions qu'il juge "excessives".

"Nous respectons la décision de l'AEFA mais nous pensons que les sanctions sont excessives au regard de ce qui s'est réellement passé durant le match", a déclaré Claudio Lotito sur le site internet du club.

"Nous sommes certains que notre appel éclairera différemment les évènements et que nous avions tout fait pour empêcher que cela arrive. Nous pensons que nous ne devons pas être punis à cause du comportement d'une minorité", a-t-il ajouté.

Le club italien a été sanctionné pour "mises à feu et jets de fumigènes, comportements racistes, organisation défaillante" face au Borussia Mönchengladbach par l'instance disciplinaire de l'UEFA. Celle-ci avait déjà infligé à la Lazio au total 140.000 euros d'amende fin janvier et la plaçait sous la menace d'un match à huis clos avec sursis, en raison des précédents débordements de ses supporteurs.

Fenerbahçe accueillera pour sa part Viktoria Plzen le 14 mars à nouveau à huis clos, après avoir déjà reçu le BATE Borivov le 21 février devant des gradins vides, ce qui n'a pas empêché "la mise à feu et le jet de fumigènes depuis l'extérieur du stade" qui lui ont valu de nouvelles sanctions de l'instance disciplinaire.

Le premier huis clos avait été infligé par l'UEFA au club stambouliote en raison de jets de projectiles et d'engins pyrotechniques en marge de son match contre Mönchengladbach, le 6 décembre 2012.

L'équipe turque est suspendue avec sursis pour la prochaine compétition de l'UEFA pour laquelle elle se qualifiera, avec une période probatoire de deux ans. Fenerbahçe devra aussi payer une amende de 60.000 euros.

jd/stp/alh