NOUVELLES
28/02/2013 11:47 EST | Actualisé 30/04/2013 05:12 EDT

Des attentats font quinze morts à Bagdad

Des attentats ont fait au moins 15 morts à Bagdad et dans les environs de la capitale jeudi, dont 11 tués par un double attentat à la voiture pigée à proximité d'un terrain de foot, ont indiqué des responsables des services médicaux et de sécurité.

En prenant en compte ces derniers attentats, au moins 200 personnes ont péri et plus de 500 ont été blessées dans les violences au mois de février, selon un décompte compilé par l'AFP à partir de bilans fournis par les services de sécurité et médicaux.

Un cadre au sein du ministère de l'Intérieur a indiqué qu'une première voiture piégée avait explosé près d'un terrain de foot dans le quartier de Chouala, dans le nord de Bagdad, puis une seconde après l'arrivée des forces de sécurité.

Au moins 11 personnes ont été tuées et 30 blessées dans les explosions, selon la police et des sources médicales.

Dans le sud de Bagdad, deux engins explosifs placés sur le bas-côté de la route ont également explosé dans le quartier de Chourta al-Rabea, tuant une personne et en blessant sept, ont indiqué le cadre du ministère de l'Intérieur et un autre responsable des services médicaux.

Une voiture piégée a explosé à Aziziyah, au sud est de Bagdad, tuant une personne et en blessant 17 selon des sources médicales et de sécurité.

Et à Mahmoudiyah, 60 km au sud de la capitale, un homme pourchassé par la police a fait détonner des explosifs qu'il portait, tuant deux policiers et blessant au moins quatre autres, selon un responsable de la sécurité et une source médicale.

Les violences en Irak ont nettement diminué depuis le pic atteint dans les années 2006 et 2007, mais les attentats restent quasiment quotidiens, près de dix ans après l'invasion américaine.

sf-mah/wd/cnp/hj