Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Un opéra inspiré du cinéma

Dead man walking, le film qui raconte la rencontre d'une religieuse avec un condamné à mort, a fait courir les foules en 1995. C'est maintenant son adaptation par le monde de l'opéra qui récolte du succès partout dans le monde.

Après San Francisco, Vienne et Sydney, Montréal a choisi de présenter cette oeuvre contemporaine créée au tournant de l'an 2000. Et pour présenter sa production, l'Opéra de Montréal a invité Helen Prejean, la religieuse à l'origine de ce récit.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.