Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Un hamburger peut contenir la quantité quotidienne de sodium recommandée

hamburger popular fast food...
hamburger popular fast food...

TORONTO - Un hamburger ou un sauté dans une chaîne de restauration rapide peut contenir la quantité maximale de sodium que les Canadiens devraient consommer par jour, révèle une nouvelle étude.

La teneur en sodium de certains sandwichs et même de salades de restaurants-minute ou de restaurants avec service aux tables dépasse aussi largement l'apport quotidien recommandé.

Des chercheurs de l'Université de Toronto ont évalué des aliments provenant de 85 restaurants affiliés à des chaînes et ont constaté qu'en moyenne, un seul article du menu d'un restaurant avec service à la table, comme un hamburger, un sandwich ou un sauté, contenait près de 100 pour cent de l'apport quotidien en sodium recommandé, soit une moyenne de 1455 milligrammes de sodium par portion.

Les plats d'accompagnement contenaient presque la moitié de la limite suggérée, soir environ 736 mg de sodium.

L'apport quotidien de sodium recommandé est de 1500 mg et ne devrait pas excéder 2300 mg par jour. Les auteurs de l'étude ont cependant constaté que les Canadiens consommaient en moyenne 3400 mg par jour.

De nombreux aliments destinés aux enfants sont également riches en sodium, selon l'étude.

Environ le quart des Canadiens mangent à tous les jours des aliments préparés dans des restaurants avec service à la table, dans une cafétéria ou dans un autre type de restaurants. La consommation de grandes quantités de sodium peut contribuer à l'hypertension, ce qui peut provoquer des accidents vasculaires cérébraux et des insuffisances coronaires.

«Cette étude est importante, puisque Santé Canada n'a pas encore fixé d'objectifs pour les aliments préparés dans les restaurants — une lacune importante dans nos efforts de réduction de la consommation de sodium au Canada», a déclaré par voie de communiqué la responsable du département de sciences de la nutrition à l'Université de Toronto et auteure principale de l'étude, Mary L'Abbé.

Il a été estimé qu'une réduction de la consommation de sodium des Canadiens de 1800 mg par jour pourrait se traduire par des économies annuelles de 2,33 milliards $ en soins de santé, d'après l'étude publiée mercredi dans la Revue canadienne de santé publique.

Le projet de loi C-460, qui est actuellement à l'étude au Parlement, doit exiger des chaînes de restaurants qu'elles inscrivent dans leurs menus des avertissements concernant les mets riches en sodium et des données sur les calories que contient chaque repas.

Le coup d'envoi de la semaine de sensibilisation au sodium sera donné le 11 mars.

INOLTRE SU HUFFPOST

Le repas le plus santé au monde

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.