Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Rosa Parks fait son entrée au Capitole

Le président Barack Obama a participé, mercredi au Capitole, au dévoilement d'une statue de la militante Rosa Parks, dont le refus de céder son siège à un homme blanc dans un autobus de l'Alabama en 1955 avait été le point marquant du mouvement des droits civiques aux États-Unis.

M. Obama a déclaré que Rosa Parks avait mérité sa place parmi ceux qui ont tracé les contours de l'histoire américaine.

« Nous plaçons une statue d'elle ici, mais le plus grand hommage que nous pouvons lui rendre est de faire avancer le pouvoir de ses principes et le courage de ses convictions », a dit le président.

Rosa Parks avait été arrêtée pour ne pas avoir cédé son siège, déclenchant un mouvement de boycottage des autobus à Montgomery qui a permis au jeune révérend Martin Luther King Jr. d'obtenir une notoriété nationale en tant que leader de la lutte pour les droits civiques.

Mme Parks devient ainsi la première femme noire à avoir droit à sa statue de taille réelle dans le hall des statues du Capitole. La statue s'ajoute au buste d'une autre femme noire, l'abolitionniste Sojourner Truth, qui est installé dans le centre des visiteurs du Capitole.

Rosa Parks est morte le 24 octobre 2005 à l'âge de 92 ans.

Associated Press

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.