Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Fin de la séquence

Après avoir tenu tête aux dangereux Penguins, après une impressionnante victoire à Boston, le Canadien a manqué de munitions contre une proie en apparence plus facile.

Les Islanders de New York (10-11-2) ont mis fin à la séquence de 11 matchs avec au moins un point du Canadien (14-5-4) avec une victoire de 6-3, mardi, à Long Island.

À mi-chemin en troisième période, le défenseur Radek Martinek a touché la cible après une remontée de deux buts du Tricolore pour donner la victoire aux insulaires, leur deuxième de la saison sur les Montréalais, les deux au même pointage.

John Tavares a enfilé le but d'assurance avec 67 secondes à écouler, avant de voir Colin McDonald marquer dans un filet désert.

Le Canadien n'avait pas perdu en 60 minutes depuis la dégelée de 6-0 subie le 9 février face aux Maple Leafs de Toronto. Depuis ce temps, le Canadien affiche un dossier de 8-1-3).

Malgré une séquence généralement heureuse, Carey Price, lui, traverse ses premiers obstacles de la saison. Battu sept fois par les Penguins samedi, il a cédé cinq fois sur seulement 23 tirs des Islanders. La statistique devient encore moins flatteuse quand on garde en tête que Price avait bloqué les 6 charges des New-Yorkais en première période. Il a donc accordé 5 buts sur les 17 derniers tirs des Islanders.

À ses six derniers matchs, Price présente un dossier de 2-3-1. Il a accordé 19 buts sur 148 tirs, pour un taux d'efficacité de ,871.

Dans la défaite, Brian Gionta a inscrit le 20 000e but de l'histoire du Canadien dans la LNH (depuis 1917).

La bataille des unités spéciales

Malgré un pointage élevé, on peut difficilement parler d'un match aussi offensif que le 7-6 de samedi contre les Penguins. Des neuf buts, quatre ont été inscrits en avantage numérique et un autre, dans un filet désert.

C'est d'ailleurs l'avantage numérique qui a ouvert la voie aux Islanders, dominés en première période. Dès la première minute, Alexei Emelin s'est retrouvé au cachot pour coup de bâton, et Matt Moulson a mis à peine 30 s pour lui faire regretter son geste.

Une punition à Lars Eller a ensuite permis à Matt Martin de donner une première avance aux Islanders. Quarante-huit secondes plus tard, Michael Grabner faisait 3-1 Islanders.

Le Canadien est revenu dans le match avec... l'attaque à cinq. P.K. Subban a fait 3-2 avant le deuxième entracte, et Gionta, dans la septième minute du dernier, a récupéré un retour de tir de Subban pour rétablir la symétrie, qui n'aura finalement duré que 109 secondes.

Malgré un différentiel de -2, Subban a connu un fort match pour le CH, avec un but, une aide et pour une rare fois, plus de tirs au filet que dans les bandes. Le numéro 76 a conclu sa soirée avec sept tirs au but.

En revanche, le trio de Max Pacioretty, David Desharnais et Brendan Gallagher, le moteur de l'attaque du Tricolore depuis quelques matchs, n'a pas été aussi dominant qu'à son habitude. L'unité a présenté un différentiel total de -6.

Pacioretty a d'ailleurs vu lui aussi sa séquence prendre fin. Il avait obtenu au moins un point à chacun de ses quatre derniers matchs (4-3-7).

Dans la défaite, l'attaquant Michael Ryder a totalisé trois passes.

À noter :
  • Le défenseur des Islanders Thomas Hickey a amassé deux passes, ses deux premières dans la LNH. Le quatrième choix au total en 2007 avait également marqué son premier but face au Canadien, le 21 février dernier.
  • Le 20 000e but du Canadien survient 38 ans après le 10 000e, marqué le 23 janvier 1975 par Larry Robinson. Éric Desjardins, le 25 février 1990, avait inscrit le 15 000e.
Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.