Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Les propos « misogynes » de Seth MacFarlane condamnés

Deux politiciennes démocrates de la Californie ont condamné certains propos de l'animateur des Oscars, Seth MacFarlane, les jugeant dégradants pour les femmes, et ont demandé à l'Académie d'exercer un meilleur jugement à l'avenir.

La membre du Congrès Bonnie Lowenthal et la sénatrice Hannah-Beth Jackson, des démocrates à la tête du caucus des femmes de l'Assemblée législative, ont envoyé une lettre au président de l'Académie, Hawk Koch, mardi, requérant que l'organisation condamne les propos de Seth MacFarlane.

Elles ont déploré l'attention portée par l'animateur et créateur de Family guy à l'apparence physique de plusieurs actrices et les blagues sur les scènes de nudité. Les deux politiciennes ont également décrié dans leur lettre des propos sur la violence contre les femmes qui présentaient, selon elle,s ces actes comme étant acceptables et amusants.

Selon les deux femmes, l'animateur des Oscars a dépassé dimanche soir « la ligne entre humour et misogynie ».

La porte-parole de l'Académie, Toni Thompson, n'a pas voulu commenter dans l'immédiat.

The Associated Press

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.