NOUVELLES
26/02/2013 05:56 EST | Actualisé 28/04/2013 05:12 EDT

Yahoo abolit le télétravail

La haute direction de Yahoo a causé la surprise, mardi, en annonçant que ses employés ne pourront plus travailler à partir de la maison. Ce changement majeur dans la culture de l'entreprise a été transmis aux employés de Yahoo dans une note de service.

La direction du portail Internet, qui a nommé à sa tête l'ingénieure Marissa Mayer en juillet dernier, estime désormais que les interactions entre employés sur un même lieu de travail favorisent la collaboration davantage que lorsque les gens travaillent à partir de leur domicile.

Aux États-Unis, un nombre croissant d'entreprises se questionnent sur le bien-fondé d'autoriser leur main-d'oeuvre à travailler sans bouger de la maison. D'autres pratiques laissant plus de flexibilité aux travailleurs sont aussi remises en cause.

Yahoo n'est pas le premier employeur d'importance à réviser ses positions quant au télétravail. L'an dernier, Bank of America a obligé un certain nombre de ses employés, dans des secteurs ciblés, à reprendre le chemin du bureau. Bank of America avait pourtant, par le passé, instauré un programme de télétravail fort populaire auprès de ses employés.

La décision de Yahoo suscite la critique.

Selon Ruth Rosen, professeure émérite de l'histoire des femmes à l'Université de la Californie, la chef de la direction, Marissa Mayer, ne semble pas disposée à favoriser l'atteinte d'un équilibre entre le travail et la famille pour les autres femmes sur le marché du travail.

Il est à noter, toutefois, qu'il y a presque autant d'hommes que de femmes qui choisissent de travailler à partir de la maison, selon des données colligées par le bureau des statistiques sur le travail des États-Unis. The New York Times