NOUVELLES
26/02/2013 02:15 EST | Actualisé 28/04/2013 05:12 EDT

USA: un républicain veut que le Sénat "se bouge les fesses" sur le budget

Le président de la Chambre des représentants, le républicain John Boehner, a demandé mardi aux démocrates du Sénat de se "bouger les fesses" pour éviter les coupes budgétaires automatiques prévues à partir de vendredi aux Etats-Unis.

"La Chambre des représentants a voté deux textes. On ne devrait pas avoir à en proposer un troisième pour que le Sénat se bouge les fesses et fasse quelque chose", a-t-il déclaré mardi lors d'une conférence de presse.

L'ensemble des ministères doivent réduire à partir de vendredi toutes leurs dépenses, y compris dans les services essentiels comme la sécurité des transports et l'éducation. La défense sera particulièrement touchée, avec une baisse de 8% par rapport à son budget annuel initial.

Les républicains cherchent à faire porter la responsabilité de la situation à Barack Obama et aux démocrates, qui contrôlent le Sénat.

"Je crois que le président n'est pas concentré sur la recherche d'une solution à cette impasse", a dit M. Boehner aux journalistes, agacé.

La majorité démocrate du Sénat devait déposer mardi une proposition de loi reposant majoritairement sur une hausse des impôts des millionnaires pour remplacer les coupes automatiques, tout en contribuant à la réduction du déficit.

Mais John Boehner a une nouvelle fois rejeté toute hausse d'impôts, faisant référence à l'accord sur le "mur budgétaire" du 1er janvier lors duquel les taux d'imposition des plus riches ont été augmentés.

"Il a déjà eu ses hausses d'impôts. Il est temps de se concentrer sur le vrai problème de Washington: les dépenses publiques", a-t-il dit.

str/ico/bdx