NOUVELLES
26/02/2013 02:32 EST | Actualisé 27/04/2013 05:12 EDT

Un employé canadien de l'ONU porté disparu à la frontière israélo-syrienne

Un membre de la Force des Nations unies chargée d'observer le désengagement (FNUOD), qui veille au respect du cessez-le-feu israélo-syrien sur le plateau du Golan, est porté disparu.

Selon plusieurs sources, il s'agirait du Montréalais Carl Campeau, civil canadien qui oeuvre comme conseiller juridique auprès de l'ONU. Il aurait été enlevé il y a au moins 6 jours. Il était en poste à la frontière israélo-syrienne, dans la zone démilitarisée qui se trouve du côté syrien.

La chaîne Sky News Arabia fait état d'informations selon lesquelles il aurait été enlevé. Elle dit avoir reçu la confirmation de l'ONU qu'un de ses employés manquait à l'appel. Le porte-parole des Nations unies a ajouté que « des pourparlers sont en cours entre les parties en cause pour déterminer ce qui s'est passé », sans donner plus de détails.

The Times of Israel dit de son côté que la FNUOD a refusé de confirmer la disparition d'un de ses membres, et que l'ambassade du Canada en Israël tentait également d'en savoir plus.

Le quotidien ajoute que la région est tombée aux mains des rebelles syriens au cours des derniers jours.

La Force des Nations unies chargée d'observer le désengagement a été déployée en 1974 après la conclusion d'un accord entre les forces israéliennes et syriennes.

L'armée israélienne s'est emparée du plateau du Golan lors de la guerre des Six Jours, qui a opposé Israël à une coalition formée par l'Égypte, la Jordanie et la Syrie du 5 juin au 11 juin 1967.