NOUVELLES
26/02/2013 11:19 EST | Actualisé 28/04/2013 05:12 EDT

Tir de roquette depuis Gaza: l'ONU condamne, appelle au calme

L'ONU a condamné mardi le tir d'une roquette sur Israël depuis la bande de Gaza, jugé "très inquiétant", et a demandé à Israël et au Hamas de respecter le cessez-le-feu instauré en novembre dernier.

"Nous sommes très inquiets de (cette) attaque à la roquette (...), rien ne peut justifier de telles attaques", a déclaré devant le Conseil de sécurité Jeffrey Feltman, secrétaire général adjoint de l'ONU aux affaires politiques.

"Il incombe aux autorités de facto dans la bande de Gaza de prévenir la répétition de l'attaque d'aujourd'hui", a-t-il ajouté en demandant à Israël de son côté "de faire preuve du maximum de retenue" afin d'éviter "une nouvelle spirale de violence". "Les deux parties doivent s'efforcer de consolider le calme qui prévalait" avant ce tir, a-t-il souligné.

Un groupe armé issu du mouvement Fatah du président palestinien Mahmoud Abbas, les Brigades des martyrs d'Al-Aqsa, a revendiqué le tir, affirmant qu'il s'agissait de "représailles" à la mort samedi d'un Palestinien détenu par Israël à la suite de "tortures", selon l'Autorité palestinienne.

M. Feltman a renouvelé l'appel de l'ONU à une "enquête indépendante et transparente par les autorités israéliennes" sur les circonstances de ce décès et il a demandé que les résulats de cette enquête soient "rendus publics dès que possible".

Israël et le Hamas ont conclu par l'intermédiaire de l'Egypte un cessez-le-feu entré en vigueur le 21 novembre.

avz/lor