NOUVELLES
26/02/2013 11:53 EST | Actualisé 28/04/2013 05:12 EDT

Mega Brands veut obtenir une aide de 50 millions $ pour une nouvelle usine

MONTRÉAL - Le fabricant de jouets Mega Brands (TSX:MB) souhaite obtenir une aide financière de 50 millions $ du gouvernement du Québec afin de construire une nouvelle usine.

Dans une inscription récente au registre des lobbyistes, Francine La Haye, du cabinet de relations publiques National, précise que l'aide demandée pourrait prendre la forme d'un prêt étalé sur cinq ans, d'une subvention ou d'une combinaison des deux.

Mega Brands veut construire une usine de fabrication «de pointe» et procéder à l'«automatisation» de ses équipements, précise la fiche du registre des lobbyistes.

Tanya Furci-Argento, porte-parole de Mega Brands, n'a pas voulu commenter le dossier. Elle a indiqué que le vice-président à l'exploitation, Daniel Bourgeois, allait être disponible pour une entrevue sur le sujet vendredi, jour de la publication des résultats trimestriels de l'entreprise.

Mega Brands possède déjà une usine à Montréal où est fabriquée une bonne partie de ses produits. L'entreprise a investi 10 millions $ en 2011 pour accroître la capacité de production de ces installations. On y a notamment installé de l'équipement et de l'outillage dernier cri.

Le fabricant exploite également une usine au Tennessee et une autre en Chine. Le reste de sa production est confié à des sous-traitants.

Mega Brands, qui fabrique notamment les jouets de construction Mega Bloks, des jeux et du matériel d'artisanat, emploie environ 1600 personnes.

L'action de Mega Brands a avancé mardi de 10 cents à la Bourse de Toronto et clôturé à 11,35 $.