NOUVELLES
26/02/2013 07:05 EST | Actualisé 28/04/2013 05:12 EDT

Inquiétude sur le sort d'un défenseur des droits de l'Homme

L'avocat des droits de l'Homme Anouar Bounni a exprimé mardi des inquiétudes sur le sort de son collègue Khalil Maatouq, incarcéré depuis le 2 octobre à Damas.

"Nous exprimons des inquiétudes sérieuses sur la santé et la vie de l'avocat Khalil Maatouq, alors que les conditions d'incarcération, d'après des témoignages d'anciens détenus, sont terribles et inhumaines", a déclaré M. Bounni à l'AFP.

"Nous appelons à la libération de Maatouq et de tous les détenus", a indiqué M. Bounni ajoutant que tous les discours du régime syrien sur l'utilité d'une solution politique à la crise "demeurent vains alors que des dizaines de milliers de détenus sont incarcérés dans des conditions" inhumaines.

Le 2 octobre, alors qu'il se rendait à son travail à Damas, des membres des services de sécurité syriens ont arrêté Khalil Maatouq, directeur exécutif du Centre syrien pour les études et la recherche. M. Maatouq souffre d'une grave maladie des poumons, a rappelé M. Bounni.

Des organisations internationales de défense des droits de l'Homme, dont Human Rights Watch (HRW) et Amnesty ont exprimé récemment leurs vives préoccupations au sujet de personnes détenues par les forces de sécurité syriennes, dont M. Maatouq.

Des dizaines de milliers de personnes ont été arrêtées en Syrie depuis le début du soulèvement contre le président Bachar al-Assad il y a plus de 23 mois, dont un grand nombre n'ont jamais été formellement inculpées, déplorent des associations de défense des droits de l'Homme.

bur-rm/sk/hj