DIVERTISSEMENT
26/02/2013 07:34 EST | Actualisé 26/02/2013 07:34 EST

Et de cent pour Les Parent

Radio-Canada

Thomas, Oli et Zak ont bien grandi depuis le premier épisode des Parent, diffusé le 8 septembre 2008. La famille la plus attachante et la plus rigolote du petit écran célébrait son 100e épisode ce lundi, sur les ondes de Radio-Canada. Une étape charnière qui a récemment donné aux principaux comédiens de la série l’occasion de tracer un bilan de cette belle aventure, qui dure depuis maintenant cinq ans.

«Ç’a été des années de joie et de bonheur!, s’est vivement exclamé Raphaël Grenier-Benoît, l’interprète d’Olivier, le deuxième garçon du clan, lors d’une rencontre médiatique tenue la semaine dernière, au Centre PHI. La grande majorité des choses que je vis aujourd’hui ont toutes un lien avec Les Parent. Ç’a été une bénédiction dans ma vie de pouvoir rencontrer des gens incroyables, des collègues de travail extraordinaires, des alliés. C’est vraiment ce que je retiens de ces cinq années.»

Raphaël avait 12 ans lorsqu’il a été choisi pour tenir l’un des rôles principaux du téléroman signé Jacques Davidts; il en a aujourd’hui 17. Ses frères de fiction, Joey Scarpellino et Louis-Philippe Beauchamp, ont eux aussi grandi sous l’œil des caméras et arborent maintenant fièrement leurs 18 ans et 13 ans respectifs. Le fait d’avoir traversé ensemble cette période significative de leur vie a créé entre les trois jeunes hommes un lien d’amitié très fort, qui va bien au-delà de la connivence professionnelle.

«On est plus que des amis, a fait valoir Louis-Philippe Beauchamp, qui personnifie Zacharie. On se voit souvent à l’extérieur des plateaux de tournage. Récemment, avec Raphaël, on a fait une soirée jeux de société, et je vais parfois à La Ronde avec Joey. On est comme de vrais frères, on fait plein de blagues entre nous.»

«On a une belle complicité. C’est comme si on formait vraiment une famille, mais sans l’aspect des chicanes», a enchaîné Joey Scarpellino, alias Thomas.

En plus de cette formidable relation développée entre eux, les membres du joyeux trio ont toujours pu compter sur le soutien de leurs «parents», joués par Daniel Brière (Louis-Paul) et Anne Dorval (Natalie).

«J’ai toujours senti que j’avais la responsabilité de prendre soin d’eux, a témoigné Daniel Brière. Quand on a commencé, ils avaient beaucoup de textes à apprendre, ça représentait beaucoup d’heures de travail. Instinctivement, on les protégeait; c’est rare qu’on se retrouve sur un tel plateau, où on est seulement deux adultes expérimentés.»

Lorsqu’elle se remémore des souvenirs des Parent, Anne Dorval, de son côté, s’attarde à la qualité du produit livré par l’équipe d’auteurs et de scénaristes.

«C’est rare, dans notre métier, de tomber sur des auteurs qui écrivent aussi bien, a-t-elle insisté, qui sont aussi collés à la réalité. Ce n’est jamais moralisateur, on ne dit jamais de phrases toutes faites. C’est pour cette raison qu’on s’amuse à le faire et que les gens s’amusent à l’écouter.»

Gars contre filles

Le 100e tour de piste des Parent, intitulé Gurl Poweur, mettait en opposition les hommes contre les femmes dans une multitude de vignettes rigolotes. Entre autres, Zacharie se questionne à savoir si les filles sont réellement plus intelligentes que leurs vis-à-vis masculins et découvre le pouvoir du maquillage, Natalie expérimente la difficulté de regarder son émission préférée avec sa marmaille dans les parages et Olivier s’initie à la méditation dans le but de devenir zen. Aussi, Louis-Paul obtient un franc succès en prenant en charge les repas du midi de ses enfants. L’épisode peut être revu sur TOU.TV.

Preuve du succès du concept, on apprenait récemment que Les Parent connaîtra une deuxième vie de l’autre côté de l’Atlantique, alors qu’un pilote destiné à une importante chaîne française sera bientôt tourné. Une version sous-titrée de l’émission est aussi proposée en Allemagne, en Espagne, en Grèce et en Israël, et le format a été vendu en Russie. En plus d’avoir raflé plusieurs distinctions ici, la comédie a remporté de nombreux prix à l’international.