NOUVELLES
26/02/2013 03:00 EST | Actualisé 27/04/2013 05:12 EDT

Des terres pour cinq Premières Nations de l'île de Vancouver

Cinq Premières Nations du sud de l'île de Vancouver ont obtenu des terres dans le cadre d'une entente intérimaire avec le gouvernement de la Colombie-Britannique.

Il s'agit d'un règlement partiel en attente de la signature d'un traité final.

L'entente intérimaire a été conclue avec les Songhees et Scia'new de Beecher Bay, T'sou-ke de Sooke, ainsi que les Malahat et Snaw-naw-as de Nanoose.

Ces cinq Premières Nations négocient collectivement un traité dans le cadre du processus des traités de la Colombie-Britannique.

Selon la ministre des Relations et de la réconciliation avec les Autochtones, Ida Chong, ces ententes intérimaires font partie du programme provincial d'obtention de traités par étapes progressives.

Dans le cadre de ce programme, la province offre des règlements partiels au cours du processus de négociation.

La ministre Chong a expliqué qu'au titre de l'entente, les Songhees deviennent immédiatement propriétaires de deux terrains.

Le premier est un stationnement situé près de l'Assemblée législative à Victoria. Le deuxième, qui se trouve à Esquimalt, accueille actuellement un magasin provincial des alcools.

Ida Chong ajoute que lorsqu'un traité final sera conclu, les Songhees obtiendront également le terrain de Victoria où se trouvent les bureaux de la Commission de la capitale provinciale.

Le chef de la Première Nation Snaw-naw-as, David Bob, a affirmé qu'il était fier et rempli d'humilité de signer une entente qui assurera la stabilité économique des siens.