NOUVELLES
26/02/2013 09:54 EST | Actualisé 28/04/2013 05:12 EDT

Des basketteurs américains en visite en Corée du Nord

La star à la retraite du basket américain, Dennis Rodman, est arrivé mardi à Pyongyang en Corée du Nord pour "un échange culturel" d'une semaine, organisé par une maison de production new-yorkaise qui compte en tirer une émission, ont annoncé les organisateurs.

Le basketteur est accompagné d'entraîneurs, de joueurs professionnels américains et de trois membres de l'équipe de performances acrobatiques et de jonglerie des Harlem Globetrotters, affirme la société de production Vice dans un communiqué.

Le groupe est arrivé "mardi à Pyong-Yang, ville folle de basket, pour un voyage d'une semaine, au cours duquel ils devraient superviser un camp d'entraînement au basket pour des enfants nord-coréens et participer à des jeux pour encourager l'ouverture et de meilleures relations avec le monde extérieur", explique Vice.

La star a été accueillie à l'aéroport par le vice-président du comité national olympique nord-coréen, Son Kwang Ho, a indiqué l'agence officielle nord-coréenne KCNA.

"Est-il étrange d'envoyer les Harlem Globetrotters et Dennis Roddam en Corée du Nord ? La question est oui", a reconnu le fondateur de Vice, Shane Smith.

"Mais chercher des points communs sur un terrain de basket est une belle chose. Ce moyen d'échange culturel peut paraître peu conventionnel mais nous pensons qu'il est important de garder les frontières ouvertes".

Selon lui, Kim Jong-Un, qui a succédé à son père Kim Jong-Il décédé fin 2011, et qui serait un amateur de basket, notamment de Michael Jordan, figure légendaire de l'équipe des Chicago Bulls, devrait assister à un match.

Vice produit une émission d'actualité hebdomadaire sur la chaîne américaine HBO.

Ce déplacement fait suite à la visite en janvier du président du géant de l'internet américain Google Eric Schmidt, qui a appelé ce pays reclus et dictatorial à s'ouvrir à l'internet, et l'ancien gouverneur de l'Etat américain du Nouveau-Mexique Bill Richardson.

Elle intervient également deux semaines après le troisième essai nucléaire conduit par la Corée du Nord, condamné par la communauté internationale et critiqué par l'allié chinois.

Rodman, qui a aujourd'hui 51 ans, a joué avec Jordan chez les Bulls dans les années 1990.

bur-ch-rap/are