NOUVELLES
26/02/2013 11:24 EST | Actualisé 28/04/2013 05:12 EDT

Corruption à la Ville de Montréal : un autre fonctionnaire suspendu après être passé aux aveux

De nouvelles informations confirment l'ampleur du problème de corruption au sein de la fonction publique montréalaise. La Ville de Montréal a confirmé mardi qu'un employé de l'arrondissement de Notre-Dame-de-Grâce-Côte-des-neiges a été suspendu sans solde.

La décision aurait été prise à la suite d'un « manquement sérieux au code de conduite » des employés de la Ville. Selon le département des affaires publiques, les fautes auraient été commises alors que l'employé était à l'emploi de la ville centre.

Selon nos informations, il aurait récemment admis avoir reçu au moins un pot-de-vin. Impossible pour l'instant de savoir exactement quelle est l'ampleur du ou des montants obtenus.

Un autre ingénieur en cause

Le contrôleur général mène enquête dans ce dossier, une enquête lancée récemment selon nos sources. L'employé suspendu serait un ingénieur qui était, au moins jusqu'à la fin 2009, à l'emploi de la ville centre. Pour des raisons inconnues, l'ingénieur a été muté à l'arrondissement de Notre-Dame-des-Neiges-Côte-des-Neiges par la suite.

Des recherches menées par Radio-Canada indiquent que l'ingénieur oeuvrait dans le domaine des infrastructures. L'employé a géré notamment des travaux de reconstruction de trottoirs. Les travaux de la commission Charbonneau laissent croire que ce secteur d'activité était régi par un petit groupe d'entreprises depuis des années.

Remords de conscience

Selon plusieurs sources, l'employé aurait décidé par lui-même d'admettre ses erreurs à la direction. Ses aveux lui ont valu une suspension sur le champ. À la Ville, personne n'a voulu dire combien de temps pourrait durer cette enquête interne. Aucun commentaire ne sera fait d'ici sa conclusion.

Avec les informations de Davide Gentile