NOUVELLES
26/02/2013 06:38 EST | Actualisé 28/04/2013 05:12 EDT

BMO annonce des résultats financiers supérieurs aux prévisions des analystes

TORONTO - La Banque de Montréal (TSX:BMO) a procédé à l'annonce de quelques surprises, mardi, incluant une hausse inattendue de son dividende trimestriel ainsi que des résultats financiers supérieurs aux prévisions des analystes, même si les profits et revenus de son premier trimestre ont été inférieurs à ceux d'il y a un an.

La banque a indiqué avoir enregistré au cours de la période de trois mois terminée le 31 janvier un bénéfice net de 1,05 milliard $, ou 1,53 $ par action, en baisse par rapport à celui de 1,12 milliard $, ou 1,63 $ par action, du même trimestre l'an dernier.

Sur une base ajustée, les profits de BMO ont été de 1,52 $ par action, soit quatre cents de plus que le résultat auquel s'attendaient en moyenne les analystes consultés par Thomson Reuters.

Les revenus de la banque ont baissé d'un pour cent et atteint 4,08 milliards $ au premier trimestre, contre 4,12 milliards $ lors de la période équivalente un an auparavant.

Les analystes s'attendaient à ce que les revenus diminuent davantage et prévoyaient un total de 3,9 milliards $.

Les dotations à la provision pour pertes sur créances ont constitué l'un des points faibles des plus récents résultats financiers de BMO. Elles ont été de 178 millions $, contre 141 millions $ un an plus tôt.

Le président et chef de la direction de la Banque de Montréal, Bill Downe, a affirmé que les principaux services de la banque au Canada et aux États-Unis — où l'institution mène ses activités sous la bannière de BMO Harris Bank — avaient connu de bons résultats durant le premier trimestre.

«En nous tournant vers l'avenir, nous voyons que nous sommes bien positionnés pour tirer parti de notre plateforme nord-américaine et assurer la croissance soutenue de notre bénéfice net», a-t-il affirmé par voie de communiqué de presse.

BMO a également annoncé que son conseil d'administration avait déclaré un dividende trimestriel de 74 cents par action, soit une augmentation de deux cents.

Les analystes s'attendaient à ce que les grandes banques augmentent pour la plupart leur dividende, mais plusieurs d'entre eux ne croyaient pas que la Banque de Montréal serait du groupe.

John Aiken, analyste chez Barclays, s'est dit surpris par la décision de BMO sur son dividende. «Compte tenu de l'importance du taux de rendement des actions pour la valeur des banques, cela va probablement exercer une certaine pression sur les autres qui n'annonceront pas des hausses similaires ce trimestre», a-t-il déclaré.

La Banque de Montréal était la première des grandes institutions bancaires du pays à annoncer les résultats financiers de son premier trimestre. La Banque Royale (TSX:RY), la Banque CIBC (TSX:CM), la Banque TD (TSX:TD) et la Banque Nationale (TSX:BA) dévoileront les leurs jeudi, tandis que la Banque Scotia (TSX:BNS) procédera à l'annonce de ses résultats la semaine prochaine.

À la Bourse de Toronto, mardi, les actions de la Banque de Montréal ont clôturé à 63,75 $, en hausse de 82 cents par rapport à leur précédent cours de clôture.