NOUVELLES
25/02/2013 06:27 EST | Actualisé 27/04/2013 05:12 EDT

Vandalisme contre un édifice abritant des locaux du gouvernement à Montréal

MONTRÉAL - Des méfaits ont été commis au cours des dernières heures contre des bureaux du gouvernement du Québec et des locaux de députés du Parti québécois.

Ces événements sont survenus dans les heures précédant l'ouverture du Sommet sur l'enseignement supérieur et les policiers n'écartent pas la possibilité d'un lien entre les deux.

Ainsi, l'édifice abritant les locaux du ministère de l'Éducation à Montréal, au 600 rue Fullum, a été la cible de vandales armés de peinture rouge qui ont ciblé portes vitrées et fenêtres de l'édifice durant la nuit de dimanche à lundi.

L'édifice abrite également les bureaux de l'Unité permanente anticorruption (UPAC).

Par ailleurs, le bureau de comté du ministre Jean-François Lisée a également été la cible de vandales; des vitres y ont été brisées et, là aussi, de la peinture rouge a été utilisée.

Enfin, le député Léo Bureau-Blouin a aussi vu son bureau de circonscription à Laval être visé par des vandales.

Aucune arrestation n'a été effectuée en lien avec ces gestes.

Lundi matin, peu avant l'ouverture du Sommet, un petit groupe de manifestants vêtus de noir et cagoulés a défilé près du périmètre de sécurité entourant l'événement mais ne s'est pas arrêté, poursuivant son chemin sans confronter les policiers déployés en grand nombre sur place.