NOUVELLES
25/02/2013 07:09 EST | Actualisé 27/04/2013 05:12 EDT

USA: la Fed devrait garder sa politique au moins jusqu'en juillet (Lockhart)

La banque centrale des Etats-Unis (Fed) devrait maintenir le cap actuel de sa politique monétaire au moins jusqu'en juillet, a estimé lundi un de ses dirigeants, Dennis Lockhart.

"Je suis à l'aise avec l'idée que l'on maintienne l'approche actuelle au moins jusqu'à la fin du premier semestre", a déclaré M. Lockhart dans un discours, selon le texte de son allocution transmis à la presse.

"Tout bien pesé, je ne pense pas que la politique monétaire ait passé le point au-delà duquel les bénéfices de la politique actuelle (...) soient effacés par des inquiétudes graves relatives aux problèmes qu'elle pourrait entraîner à plus long terme", ajoute son texte.

La Fed a révélé le 20 février qu'un nombre important de ses dirigeants s'inquiétaient du cap actuel de sa politique monétaire, ce qui pourrait la contraindre à diminuer plus tôt que prévu son soutien énorme à la reprise économique du pays.

La Réserve fédérale injecte actuellement 85 milliards de dollars de liquidités dans le système chaque mois en rachetant des titres sur les marchés financiers

Ces rachats sont combinés à la promesse de maintenir le taux directeur de la Fed au plancher, c'est-à-dire dans la fourchette de 0 à 0,25% qui lui est assignée depuis 2008, "au moins tant que le taux de chômage restera au-dessus de 6,5%", si cela ne remet pas en cause l'objectif d'inflation à moyen terme de la Fed (2,0% sur un an).

Toutes ces mesures ont pour but de maintenir une pression maximale sur l'ensemble des taux d'intérêt, du plus court au plus long terme, afin de favoriser l'investissement, la consommation et le marché du logement et, in fine, de hâter la reprise du marché de l'emploi (le taux de chômage officiel est encore de 7,9% aux Etats-Unis).

mj/are