NOUVELLES
25/02/2013 01:00 EST | Actualisé 26/04/2013 05:12 EDT

Un cardinal a été accusé d'avoir eu un comportement déplacé avec des prêtres

LONDRES - Le Vatican se penchera sur des allégations de «comportement inapproprié» concernant Keith O'Brien, l'un de ses cardinaux et plus ancien membre du clergé au Royaume-Uni, a-t-on rapporté dimanche.

Ces allégations surviennent alors que le cardinal O'Brien et ses confrères se préparent pour le conclave, qui doit élire le prochain pape.

Selon ce qu'a rapporté le quotidien britannique The Observer, trois prêtres et un ancien prêtre ont porté plainte auprès du Vatican, alléguant que Keith O'Brien les avait approchés de manière déplacée.

Le cardinal, à la tête de l'Église catholique d'Écosse, consultait ses avocats après ces révélations.

Le journal n'a pas précisé l'identité des plaignants, indiquant toutefois que les faits reprochés auraient eu lieu dans les années 1980.

Un porte-parole du Saint-Siège, le révérend Federico Lombardi, a soutenu que ces plaintes avaient été acheminées jusqu'au bureau de l'ambassade du pape à Londres.

«Le pape en a été informé, et l'affaire est maintenant entre ses mains», a poursuivi M. Lombardi.

Keith O'Brien, âgé de 74 ans, devrait se joindre à un conclave de cardinaux dans les prochaines semaines afin de choisir le pontife qui succédera à Benoît XVI. Arguant qu'il n'avait plus la force d'assumer ce rôle, le pape a annoncé qu'il quitterait à ses fonctions à compter du 28 février. Benoît XVI devient le premier pape à renoncer à son pontificat depuis 600 ans.

En entrevue vendredi à la BBC, Keith O'Brien déclarait que le prochain pape aurait la possibilité de songer à des changements de politiques de l'Église sur certains dossiers ne relevant pas de «croyances dogmatiques de fond». Il a ajouté qu'à son avis, le célibat imposé aux prêtres n'était pas «d'origine céleste» et pourrait être questionné.