NOUVELLES
25/02/2013 11:37 EST | Actualisé 27/04/2013 05:12 EDT

Un adolescent brésilien se dit responsable de la mort d'un supporter bolivien

Un adolescent supporter du club de football brésilien de Corinthians a confessé être responsable du décès d'un garçon de 14 ans tué par une fusée de détresse lors d'un match de Coupe Libertadores en Bolivie la semaine dernière, et s'est rendu à la police lundi selon la presse brésilienne.

Dans un entretien accordé dimanche à la chaîne brésilienne Globo TV, le jeune fan de 17 ans a endossé la responsabilité de la mort de Kevin Espada mercredi dernier, lors de la rencontre San Jose-Corinthians (1-1) à Oruro en Bolivie.

A l'issue de l'incident, la police bolivienne avait interpellé douze supporters du club de Sao Paulo.

Le jeune supporter brésilien en cause, seulement identifié par les initiales H.A.M., s'est rendu finalement à la police lundi. Il est arrivé au Tribunal de l'Enfance et de la Jeunesse de Guarulhos, près de Sao Paulo, à bord d'un fourgon, le visage recouvert par une casquette, selon la presse locale.

"Nous étions en train de fêter le but (de Corinthians). J'ai pris la fusée dans mon sac, j'ai tiré sur le cordon, je ne savais pas vraiment comment l'utiliser. Elle est partie dans la direction des fans boliviens", avait déclaré dimanche l'adolescent à Globo TV, le visage masqué et accompagné de sa mère.

Le jeune homme, qui a ajouté n'avoir appris la mort accidentelle qu'après le match, a présenté ses excuses à la famille de la victime, ainsi qu'aux supporters de Corinthians interpellés.

La Conmebol, la Fédération d'Amérique du Sud de football, a d'ores et déjà condamné Corinthians à disputer ses matches de Coupe Libertadores (Ligue des champions d'Amérique du Sud) à domicile à huis clos jusqu'à nouvel ordre. La sanction s'appliquera dès mercredi pour la rencontre contre le club colombien de Millonarios.

Les supporters brésiliens, en outre, ne pourront acheter de tickets pour les matches de leur équipe disputés sur terrain adverse.

Corinthians a remporté pour la première fois de son histoire la Coupe Libertadores en juillet, avant de gagner le Mondial des clubs aux dépens du champion d'Europe Chelsea en finale à Yokohama (Japon) en décembre.

ym/bvo/el