NOUVELLES
25/02/2013 07:54 EST | Actualisé 27/04/2013 05:12 EDT

Matches truqués: la FIFA étend les suspensions de 58 Chinois

La Fifa a étendu au reste du monde les suspensions frappant 58 joueurs et officiels chinois impliqués dans des scandales de matches truqués mis au jour par la chasse anti-corruption dans le football entreprise par les autorités chinoises, a annoncé lundi la Fédération internationale.

La semaine dernière, la commission de discipline de la Fédération de football chinoise (CFA) avait banni à vie 33 personnes, dont ses anciens présidents Nan Yong et Xie Yalong, qui purgent déjà des peines de prison pour avoir accepté des pots-de-vin.

Elle avait infligé cinq ans de suspension à 23 autres.

La Chine s'est lancée en 2009 dans un grand nettoyage de son football, dont l'image a été sérieusement ternie par des scandales de corruption à tous les niveaux. Ces sanctions disciplinaires font suite à des enquêtes et condamnations judiciaires, portant sur des affaires remontant aux années 1990 et au début des années 2000.

"En infligeant ces sanctions et en les notifiant à la Fifa, la CFA a mis en lumière sa détermination à combattre toute forme de trucage de match ou de corruption dans le football", a estimé la Fifa dans un communiqué.

stp/mam