NOUVELLES
25/02/2013 05:37 EST | Actualisé 27/04/2013 05:12 EDT

Mali: une société canadienne suspend ses activités minières en Algérie

La société canadienne Mines Cancor a annoncé lundi la suspension de ses activités dans le sud de l'Algérie, où elle procède à l'exploration et au développement de gisements aurifères, en raison des troubles en cours dans le nord du Mali voisin.

"Conséquemment aux évènements exceptionnels sévissant actuellement dans le Sahel, et particulièrement dans le nord du Mali, Mines Cancor Inc. se trouve dans l'obligation de suspendre temporairement la réalisation de ses travaux, relatifs à ses permis dans le Hoggar Algérien", a indiqué le groupe montréalais dans un communiqué.

Mines Cancor possède quatre propriétés situées à l'est de Tamanrasset, à environ 2.000 km au sud d'Alger.

Le nord du Mali est l'objet d'une opération militaire opposants des troupes françaises et africaines à des islamistes extrémistes. Dans la foulée du déclenchement de l'opération française, un complexe gazier situé dans le Sahara algérien avait été le théâtre d'une prise d'otages meurtrière en janvier.

La société canadienne a souligné sa volonté de mener à bien les sondages prévus, quand la situation le permettra.

sab/bdx