NOUVELLES
25/02/2013 06:09 EST | Actualisé 27/04/2013 05:12 EDT

Les propriétés encore méconnues de l'asclépiade

Une entreprise de Granby, au Québec, se lance dans la transformation du fruit de l'asclépiade pour en faire du textile. L'asclépiade pousse sur le bord des routes et dans les champs presque partout au Canada. Elle est aussi connue sous le nom de « petit cochon », « petite vache » ou encore « herbe à coton ». L'automne venu, le fruit séché de l'asclépiade produit des fils soyeux qui ressemblent à du coton ou, encore, à de la soie.

L'entreprise Protec-Style de Granby entend commercialiser à grande échelle la fibre soyeuse de l'asclépiade. Voici l'entrevue qu'a réalisée le journaliste René St-Louis avec le président de Protec-Style, François Simard.

Ajoutons enfin que le fruit de l'asclépiade est comestible. L'entreprise Gourmet Sauvage produit d'ailleurs, sur une base artisanale, des gousses d'asclépiades marinées.