NOUVELLES
25/02/2013 10:24 EST | Actualisé 27/04/2013 05:12 EDT

La FIFA suspend 58 personnes dans une affaire de matchs truqués en Chine

ZURICH - La FIFA a imposé des suspensions à l'échelle mondiale à 58 joueurs et dirigeants du football déclarés coupables dans une affaire de matchs truqués en Chine.

La FIFA a fait savoir qu'elle avait expulsé 33 personnes à vie du football, tandis que 25 autres purgeront des suspensions de cinq ans chacune pour avoir participé au trucage de matchs et offert des pots-de-vin.

Tous les individus sanctionnés l'avaient d'abord été par l'Association chinoise de football.

Des suspensions à vie ont été imposées à l'arbitre Lu Jun, qui a officié deux matchs de la phase de groupe à la Coupe du monde de 2002, et à quatre anciens internationaux chinois, soit Shen Si, Qi Hong, Jiang Jin et Li Ming.

Les sanctions surviennent à la suite d'enquêtes et de procès tenus par les autorités policières et celles du football de 2010 à 2012, a fait savoir la FIFA.

Les matchs truqués remontent aux années 1990 et au début des années 2000, a indiqué la FIFA.