POLITIQUE
25/02/2013 05:40 EST | Actualisé 27/04/2013 05:12 EDT

Fuite de renseignements personnels: l'enquête élargie au ministère de la Justice

Alamy

OTTAWA - L'enquête portant sur la fuite de renseignements personnels ayant touché plus de 5000 Canadiens a été élargie et inclut désormais le ministère fédéral de la Justice.

À l'origine, on croyait que la clé USB contenant des données informatiques du Régime de pensions du Canada qui avait été égarée concernait seulement Ressources humaines et Développement des compétences Canada (RHDCC).

Or, le Commissariat à la vie privée du Canada a été informé qu'un employé du ministère de la Justice aurait également pu être impliqué.

Par conséquent, le bureau de la commissaire a dit mener désormais son enquête dans les deux ministères.

Une investigation majeure est déjà en cours du côté du Commissariat à la vie privée du Canada concernant l'atteinte à la protection des renseignements personnels de bénéficiaires de prêts étudiants survenue à RHDCC.

Plus d'un demi-million de citoyens et de 250 employés du ministère auraient été touchés par cette fuite de renseignements.

Des responsables de ce ministère ont présenté leurs excuses devant un comité de la Chambre des communes un peu plus tôt ce mois-ci pour la mise en péril de ces données confidentielles.