NOUVELLES
25/02/2013 07:01 EST | Actualisé 27/04/2013 05:12 EDT

Le conclave pourra commencer plus tôt si tous les cardinaux sont à Rome

Pope Benedict XVI delivers his blessing during his last Angelus noon prayer, from the window of his studio overlooking St. Peter's Square, at the Vatican, Sunday, Feb. 24, 2013. Benedict XVI gave his pontificate's final Sunday blessing from his studio window to the cheers of tens of thousands of people packing St. Peter's Square, but sought to reassure the faithful that he wasn't abandoning the church by retiring to spend his final years in prayer. The 85-year-old Benedict is stepping down on Thursday evening, the first pope to do so in 600 years, after saying he no longer has the mental or physical strength to vigorously lead the world's 1.2 billion Catholics. (AP Photo/Andrew Medichini)
AP
Pope Benedict XVI delivers his blessing during his last Angelus noon prayer, from the window of his studio overlooking St. Peter's Square, at the Vatican, Sunday, Feb. 24, 2013. Benedict XVI gave his pontificate's final Sunday blessing from his studio window to the cheers of tens of thousands of people packing St. Peter's Square, but sought to reassure the faithful that he wasn't abandoning the church by retiring to spend his final years in prayer. The 85-year-old Benedict is stepping down on Thursday evening, the first pope to do so in 600 years, after saying he no longer has the mental or physical strength to vigorously lead the world's 1.2 billion Catholics. (AP Photo/Andrew Medichini)

VATICAN, État de la Cité du Vatican - Le plus haut responsable de l'Église catholique au Royaume-Uni, le cardinal Keith O'Brien, a annoncé lundi qu'il ne participerait pas au conclave après avoir été accusé de conduite inappropriée avec des prêtres.

Mgr O'Brien a également démissionné de son poste d'archevêque de Saint-Andrews et d'Édimbourg, en Écosse. Le Vatican a toutefois insisté sur le fait que Benoît XVI avait accepté la démission seulement parce que le cardinal s'approchait de l'âge de la retraite et non en raison des accusations.

Keith O'Brien a lui-même émis un communiqué lundi disant qu'il avait décidé de ne pas prendre part au conclave afin de ne pas attirer l'attention des médias en cette période critique pour l'Église.

Le prélat a aussi fait savoir par le biais de son porte-parole qu'il contestait les allégations faites dimanche par un journal britannique, selon lequel trois prêtres et un ancien prêtre auraient déposé des plaintes auprès du Vatican accusant Mgr O'Brien de s'être comporté de manière inappropriée avec eux.

The Observer n'a pas révélé les noms des plaignants, mais a indiqué que les actes reprochés, dont la nature exacte n'a pas été précisée, remontaient aux années 1980.

C'est la première fois qu'un cardinal prend la décision de ne pas participer au conclave en raison d'un scandale personnel.

Cette nouvelle survient dans la foulée d'une pétition visant à empêcher un autre ecclésiastique, le cardinal retraité de Los Angeles Roger Mahony, de prendre part à l'élection du successeur de Benoît XVI parce qu'il a protégé des prêtres pédophiles. Mgr Mahony a toutefois déclaré qu'il se rendrait tout de même à Rome.

Avec la défection de Keith O'Brien et celle d'un cardinal indonésien malade, il reste 115 cardinaux de moins de 80 ans ayant le droit de voter pour choisir le prochain pape.

Par ailleurs, Benoît XVI a changé lundi les règles entourant la tenue du conclave, permettant aux cardinaux de se réunir plus tôt s'ils arrivent tous à Rome avant la période de 15 jours qui assure traditionnellement la transition entre deux pontificats.

Le Saint-Père a signé un document qui modifie en détail la loi adoptée par le Vatican en 1996 pour encadrer l'élection du pape. Il s'agit d'un de ses derniers gestes avant sa démission, jeudi.

La date de début du conclave est importante parce que la semaine sainte commence le 24 mars et que la fête de Pâques sera célébrée le 31 mars. Pour qu'un nouveau pontife soit en poste à temps pour ce moment important, il devra avoir été nommé le dimanche 17 mars, un échéancier très serré si le conclave s'amorce le 15 mars.

Toujours lundi, Benoît XVI a décidé que les conclusions de l'enquête secrète sur la fuite de documents qui a ébranlé le Vatican en 2012 ne seraient pas communiquées aux cardinaux avant le conclave.

Le Vatican a indiqué dans un communiqué que, après avoir rencontré les trois cardinaux chargés de l'investigation, le pontife a pris la décision de mettre les résultats à la disposition de son successeur seulement.

INOLTRE SU HUFFPOST

Dernier angélus du pape Benoît XVI
Les favoris pour succéder au pape Benoît XVI
Le pape Benoît XVI, de 2005 à 2013