NOUVELLES
25/02/2013 02:32 EST | Actualisé 26/04/2013 05:12 EDT

« Ne pas s'attendre à des miracles » - Zetsche

Encore une saison à patienter. C'est ce qu'a sous-entendu le grand patron de Mercedes-Benz, Dieter Zetsche.

Dans l'entreprise allemande, les attentes ne sont pas très élevées pour la saison 2013 de F1, malgré la nouvelle W04 et l'arrivée de Lewis Hamilton.

Et le grand patron croit savoir d'où vient l'origine des soucis depuis le retour de Mercedes-Benz en 2010.

« L'équipe a toujours eu de bons moteurs, peut-être les meilleurs en F1, et de bons pilotes, a dit M. Zetsche à f1news.ru. Nos insuccès viennent du châssis qui nétait pas performant. »

Dieter Zetsche admet que l'équipe n'a pas eu les résultats escomptés et explique qu'il fallait du changement à la tête de l'organisation.

Norbert Haug, lieutenant fidèle et directeur du bureau compétition, a été le premier sacrifié à la fin 2012.

« Nous avons deux nouveaux spécialistes de grande qualité, Toto Wolff et Niki Lauda. Les effets ne seront pas immédiats et il ne faut pas s'attendre à des miracles cette saison, mais avec le passage aux nouveaux moteurs, nous pourrons réaliser nos objectifs. »

La presse allemande prétend que la haute direction a déjà pris la décision de vendre l'équipe et de revenir au rôle de motoriste, mais veut pouvoir la vendre à un meilleur prix. Ce qui aurait incité le patron de l'équipe Ross Brawn à mettre en place son plan B, soit d'engager Paddy Lowe en 2014, pour le remplacer.

Le grand patron a bien sûr nié la possibilité que Mercedes-Benz se débarrasse de son équipe F1.

« Il n'y a pas de raison de parler de cette possibilité, a réagi Dieter Zetsche. Nous voudrions continuer à utiliser cette excellente plateforme au profit de notre entreprise. »

La question est : l'entreprise allemande profite-t-elle de la plateforme F1 ?

Ross Brawn répond à cette question en ramenant lui aussi les attentes à la baisse, à la suite des premiers essais présaison.

« Nous avons connu des problèmes de fiabilité, mais rien de fondamental, a-t-il expliqué sur le site officiel de la F1. La voiture semble avoir progressé par rapport à l'année dernière. Elle est en piste fidèle aux simulations.

« Cela ne veut pas dire que nous croyons avoir en ce moment une voiture capable de remporter le titre, mais les progrès sont au rendez-vous, ce qui est toujours un signe encourageant. »

L'ambiance n'est pas franchement à l'optimisme chez Mercedes-Benz. Seul Niki Lauda s'est risqué à classer l'équipe dans l'échiquier de 2013.

« La voiture est bien née, sans problème récurrent, avec de belles possibilités pour son développement, ce que nous faisons en ce moment.

« Je crois que nous avons rejoint le groupe de chasse McLaren, Ferrari et Lotus, s'est avancé l'ancien champion autrichien. Il n'y a pas de grande différence entre ces équipes, et pas de grande différence avec Red Bull. »