NOUVELLES
24/02/2013 03:05 EST | Actualisé 26/04/2013 05:12 EDT

"Restaurer la crédibilité de Chypre", 1ère priorité d'Anastasiades

Nicos Anastasiades, élu dimanche président de Chypre, a affirmé que sa première priorité était de "restaurer la crédibilité de Chypre", qui négocie actuellement un plan de sauvetage avec ses partenaires européens.

"Ma première priorité est de restaurer la crédibilité de Chypre", a affirmé M. Anastasiades, dans la conclusion prononcée en anglais de son discours de victoire.

"Je suis déterminé à travailler avec nos partenaires européens, et en même temps à tenir le mieux possible nos responsabilités. Je m'engage à prendre toutes les mesures nécessaires pour faire sortir le pays de la crise économique", a-t-il ajouté.

"Mon gouvernement d'unité nationale mènera toutes les réformes structurelles nécessaires et, par le dialogue avec nos partenaires européens et internationaux, va sauvegarder les forces sur lesquelles notre économie s'appuie de longue date et servir les objectifs convoités de croissance et d'emploi", a-t-il promis

Dans la première partie du discours, prononcée en grec, il a promis d'oeuvrer pour un accord rapide avec l'Union européenne sur un plan de sauvetage pour l'île méditerranéenne au bord de la faillite.

"Nous comptons discuter et coopérer de manière fiable avec nos partenaires européens pour parvenir le plus tôt possible à un accord (sur un plan de sauvetage) qui protège nos groupes vulnérables, la cohésion sociale et des relations pacifiques dans le monde du travail", a-t-il déclaré.

Avocat pro-européen de 66 ans et vétéran de droite chypriote, M. Anastasiades a remporté dimanche avec 57,5% des voix le second tour de l'élection présidentielle devant Stavros Malas, un indépendant soutenu par les communistes dominant le gouvernement sortant.

str/cco/fc