DIVERTISSEMENT
24/02/2013 01:01 EST | Actualisé 26/04/2013 05:12 EDT

Netflix, contenu sur Internet et télévision traditionnelle font bon ménage dans la vie des gens, selon une étude

FILE - In this Thursday, Aug. 23, 2012, file photo, a Netflix envelop containing a DVD to be returned by mail is clipped onto a mailbox, in Springfield, Ill. Netflix won’t miss Saturday mail delivery, even though the weekend service helped keep its DVD-by-mail subscribers happy. The U.S. Postal Service’s planned shift to five days of home delivery a week instead of six may even make Netflix Inc. slightly more profitable. (AP Photo/Seth Perlman)
AP
FILE - In this Thursday, Aug. 23, 2012, file photo, a Netflix envelop containing a DVD to be returned by mail is clipped onto a mailbox, in Springfield, Ill. Netflix won’t miss Saturday mail delivery, even though the weekend service helped keep its DVD-by-mail subscribers happy. The U.S. Postal Service’s planned shift to five days of home delivery a week instead of six may even make Netflix Inc. slightly more profitable. (AP Photo/Seth Perlman)

TORONTO - Les utilisateurs canadiens de Netflix téléchargent environ une heure de contenu par jour, regardent une autre demi-heure de contenu en ligne, et écoutent une autre heure et demie de télévision traditionnelle, indique une étude.

La plupart des clients de Netflix ne sont pas des gens «débranchés» — un terme pour décrire ceux qui ont annulé leur abonnement à la câblodistribution ou aux services par satellite en faveur d'autres options pour obtenir du contenu — selon le rapport de l'Observatoire des tendances des médias, basé sur des sondages effectués auprès de milliers de Canadiens.

En fait, les utilisateurs de Netflix ont plutôt davantage tendance à débourser pour un forfait de télévision plus cher, tout en payant 8 $ par mois pour le service de téléchargement.

Selon l'OTM, un anglophone sur cinq était inscrit à Netflix en automne, tandis que seulement 5 pour cent des francophones possédaient ce service numérique. Les utilisateurs écoutaient 6,4 heures de contenu de Netflix en moyenne, selon le rapport.

Les abonnés de Netflix semblaient moins écouter la télévision par câble ou satellite, y consacrant environ 11,3 heures par semaine, comparativement aux 14,9 heures accumulées par les autres téléphiles. En ajoutant leurs visionnements sur Netflix et à d'autres contenus télévisuels regardés en ligne, ils ont toutefois cumulé plus de 22 heures par semaine, bien au-delà des près de 16 heures pour les personnes n'utilisant pas Netflix.

Toujours selon le rapport, les deux tiers du visionnement du contenu de Netflix a été effectué sur des télévisions, 27 pour cent a eu lieu sur des ordinateurs, et les visionnements sur tablettes et téléphones intelligents cumulent 4 pour cent chacun.

Vingt-neuf pour cent des consommateurs de Netflix ont de 18 à 34 ans, tandis que 27 pour cent ont plutôt entre 35 et 49 ans. Seuls 14 pour cent des clients ont de 50 à 64 ans, et 4 pour cent des utilisateurs ont 65 ans et plus.