NOUVELLES
24/02/2013 01:52 EST | Actualisé 26/04/2013 05:12 EDT

Maradona retourne en Italie lundi, selon son avocat

L'ex-idole du club de Naples Diego Maradona se rendra lundi en Italie afin notamment de s'exprimer sur ses démêlés avec les services fiscaux italiens, a-t-on appris dimanche auprès de son avocat.

Le N°10 des années de gloire du Napoli devrait arriver à l'aéroport de Rome Fiumicini vers 12h35 en provenance de Dubaï et pourrait ensuite se rendre à Udine (nord-est) pour assister au match de Championnat d'Italie Udinese-Napoli programmé à 19h00 (18h00 GMT), a indiqué à l'AFP son avocat, Angelo Pisani, qui négocie une interview pour une émission sportive.

"Maradona est un homme libre et son statut d'homme en fuite est une invention des journalistes", a déclaré l'avocat, joint par téléphone.

Selon la presse italienne, Maradona a aussi prévu de donner une conférence de presse mardi, à Naples, où il est toujours adulé.

Diego Maradona avait été condamné en 2005 par la Cour de cassation à payer 37,2 millions d'euros, dont 23,5 millions d'intérêts de retard, pour n'avoir pas payé régulièrement l'impôt sur le revenu.

Le fisc avait d'ailleurs saisi deux montres de luxe d'une valeur de 11.000 euros de l'ancien joueur et sélectionneur de l'équipe d'Argentine quand il avait séjourné près de Naples en 2006 pour un match de bienfaisance, puis une paire de boucles d'oreilles ornée de brillants lorsqu'il était venu en cure d'amaigrissement en 2009 à Merano dans le nord-est du pays. Elle avait été vendue aux enchères pour 25.000 euros.

La justice italienne a cependant décidé le 3 novembre 2012 de remettre les compteurs à zéro en raison d'erreurs de procédure, et une nouvelle enquête est en cours.

Auparavant, pendant l'année 2012, le "Pibe de Oro" (le "Gamin en or") avait déjà proposé de renégocier sa dette, en lançant un appel plein de pathos pour demander de pouvoir revenir fêter à Naples les 25 ans du premier titre de champion d'Italie du Napoli (1987).

"Je ne suis pas un fraudeur du fisc. Je jouais au foot et on signait à ma place", a encore assuré au début du mois le capitaine de l'Argentine championne du monde 1986 dans une vidéo tournée en italien à son domicile de Dubaï.

"Je n'ai pas peur de rentrer en Italie, et le fisc devra fournir les preuves de ses accusations. Je n'ai jamais rien signé. Les vrais coupables circulent librement et peuvent aller tranquillement à Naples et moi non, c'est injuste", avait-il ajouté.

Maradona a marqué 115 buts en 259 matches de 1984 à 1991 pour Naples. Avec lui, le Napoli a décroché ses deux seuls titres de champion d'Italie (1987, 1990) et une Coupe de l'UEFA (1989).

Depuis son départ en 2012 du club émirati d'Al Wasl, il occupe le poste d'ambassadeur sportif des Émirats arabes unis. Il vient par ailleurs d'être père pour la quatrième fois à l'âge de 52 ans.

str-gf/mam