NOUVELLES
24/02/2013 11:47 EST | Actualisé 26/04/2013 05:12 EDT

"L'odyssée de Pi" offre à Ang Lee son deuxième Oscar de meilleur réalisateur

Ang Lee, né à Taïwan, était devenu en 2005 le premier réalisateur d'origine asiatique à décrocher un Oscar pour "Le secret de Brokeback Mountain"; il a récidivé dimanche, récompensé pour "L'odyssée de Pi" où il a mêlé images de synthèse et effets spéciaux spectaculaires.

Ce touche à tout de 58 ans qui a exploré de multiples genres cinématographiques, est parvenu ces dernières années à remporter diverses récompenses en accumulant les succès commerciaux.

"L'odyssée de Pi", basée sur le best-seller de Yann Martel sorti en 2001, raconte le voyage d'un jeune Indien, Pi, jeté à la mer après un naufrage et qui doit partager son canot de sauvetage avec un tigre du bengale.

Presque tous les films d'Ang Lee font appel aux cultures asiatique et occidentale pour dépeindre des personnages ayant du mal à s'intégrer dans la société et à faire face au poids des attentes de leurs familles ou de la société.

Ang Lee est né en 1954 à Taïwan, où son père s'était réfugié après avoir fui la Chine. Après s'être essayé à une carrière d'acteur, Lee a obtenu un diplôme à l'Acédémie des Arts de Taïwan en 1975 avant d'émigrer aux Etats-Unis à l'âge de 24 ans.

Il a étudié le cinéma en Illinois et à New York, où il vit toujours, avant de faire ses débuts en 1992 avec "Pushing hands", comédie tournée en chinois à propos d'un maître d'arts martiaux à la retraite qui peine à trouver sa place dans la société américaine.

Ce film a été un succès des deux côtés du Pacifique et Ang Lee a poursuivi avec "Garçon d'honneur", qui lui a déjà valu nominations aux Golden Globe et aux Oscars.

Il enchaîne ensuite avec "Eat Drink Man Woman", dans laquelle les membres d'une famille ne peuvent exprimer leur amour qu'à travers de bons repas.

Contacté par Hollywood, le réalisateur d'origine taïwanaise adapte la nouvelle "Raison et sentiments", son premier film en anglais avec Emma Thompson et Hugh Grant en 1995.

Mais Ang Lee devient vraiment célèbre pour "Tigre et dragon", qui lui vaudra dix nominations et remportera quatre Oscars en 2000.

Il réalise ensuite "Hulk", film à gros budget (120 millions de dollars) mais devant les critiques que déclenche ce film, il songe à prendre sa retraite. Mais une conversation avec son père, qui n'avait jusqu'alors jamais approuvé sa carrière dans le cinéma, le fait changer d'avis.

Il s'attaque alors à Brokeback Mountain, histoire de deux cow-boys homosexuels qui tombent secrètement amoureux dans les années 1960. Ang Lee espère alors que ce film et son enveloppe plus modeste de 14 millions de dollars l'aideront à surmonter la peine ressentie après Hulk.

Le film sera au final un immense succès qui lui a valu la consécration d'un Oscar du meilleur réalisateur, une performance renouvelée dimanche avec "L'odyssée de Pi".

Pour cette histoire Ang Lee a mêlé images de synthèse, notamment pour le comportement du tigre, et effets spéciaux classiques avec un réservoir capable de contenir 6,4 millions de litres d'eau et un générateur de vagues artificielles spécialement conçu pour le film.

ml-mt/bdx/