NOUVELLES
24/02/2013 04:22 EST | Actualisé 26/04/2013 05:12 EDT

Jordanie/troubles dans un camp de réfugiés: un policier et 2 enfants blessés

Un policier jordanien et deux enfants ont été blessés dimanche dans un camp de réfugiés syriens en Jordanie, lorsque la police a dispersé quelque 200 résidents qui manifestaient violemment, a indiqué un responsable jordanien.

"Un ressortissant arabe était en train de distribuer de l'argent aux réfugiés du camp de Zaatari lorsqu'une querelle l'a opposé à un résident du camp", a expliqué à l'AFP Anmar al-Hammoud, responsable au gouvernement du dossier des réfugiés syriens.

"Quelque 200 réfugiés se sont ensuite rassemblés et ont commencé à manifester violemment. La police anti-emeutes a dû intervenir pour mettre un terme aux troubles, et les a dispersés en faisant usage de gaz lacrymogène", a-t-il ajouté, en précisant qu'un policier jordanien et deux enfants avaient été blessés.

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), basé au Royaume-Uni, a rapporté pour sa part que "plusieurs réfugiés avaient été blessés dans de heurts avec la police jordanienne, après avoir protesté contre un harcèlement de femmes syriennes par des chauffeurs et policiers jordaniens". Mais M. Hammoud a démenti cette information.

Ouvert en juillet, le camp de Zaatari, situé non loin de la frontière syrienne, accueille quelque 90.000 réfugiés syriens ayant fui la guerre civile dans leur pays. Il a connu plusieurs manifestations de réfugiés qui dénonçaient leurs conditions de vie.

La Jordanie accueille au total quelque 340.000 réfugiés syriens, dont plus de 200.000 enregistrés auprès du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR).

akh/hj/cco