NOUVELLES
24/02/2013 10:24 EST | Actualisé 26/04/2013 05:12 EDT

Coupe du monde/Garmisch - Pinturault devant les géants !

Toujours placé mais jamais médaillé aux Mondiaux, le Français Alexis Pinturault a pris sa revanche en remportant le premier slalom géant de sa carrière, dimanche à Garmisch, devant les ténors autrichien Marcel Hirscher et américain Ted Ligety.

"Me retrouver au milieu d'eux (Hirscher et Ligety) sur le podium, ça rend la victoire encore plus belle. On ne pourra pas dire que j'ai eu de la chance", s'est réjoui le jeune skieur de Courchevel, les deux stars de la discipline dont le double champion du monde en titre américain.

A 21 ans, Pinturault a signé la quatrième victoire de sa carrière, la troisième de la saison après ses succès au slalom de Val d'Isère (France) et au super-combiné de Wengen (Suisse).

"C'est le signe d'une grande polyvalence. Et ce n'est qu'un début", a-t-il assuré, l'esprit déjà tourné vers les épreuves techniques de Kranjska Gora (Slovénie) dans quinze jours, ayant décidé de faire l'impasse sur les épreuves de vitesse de Norvège, la terre natale de sa maman.

Pinturault l'avouait: cette victoire "fait beaucoup de bien" après des Mondiaux de Schladming conclus par des top-6 dans quatre disciplines (super-G, géant, slalom, super-combiné).

A Garmisch, il s'est présenté en confiance, persuadé de pourvoir "faire quelque chose de bien" sur une piste où il avait conquis son deuxième titre mondial juniors du géant en 2011.

Parti avec le dossard N.2, le Français a bouclé la première manche avec le deuxième chrono, avec 24 centièmes d'avance sur l'Allemand Felix Neureuther mais 42 centièmes sur le roi Ligety et une demi-seconde sur Hirscher.

Ces derniers se montraient incapables de combler le retard et Neureuther, peut-être trop emballé de jouer devant le public de sa ville natale, partait à la faute pour échouer au 12e rang.

"C'est sur la première manche que j'ai perdu toute chance de victoire en commettant beaucoup de fautes, expliquait l'Américain, ne pouvant masquer sa déception lui qui est habitué à la première marche, avec 4 géant remportés cette saison en Coupe du monde et trois médailles d'or glanées à Schladming.

"Mister GS" (Monsieur slalom géant) devait faire l'impasse sur les épreuves de Kvitfjell la semaine prochaine pour aller s'entraîner sur les installations olympiques de Sotchi, avant de renouer avec le circuit lors des épreuves techniques de Kranjska Gora (Slovénie).

Hirscher, le vice-champion du monde de la discipline, était heureux d'avoir "réussi à reprendre toutes (m)es forces" après s'être "décomposé" en raison de maux de ventre notamment au lendemain de son triomphe au slalom mondial.

"Cette place vaut énormément pour la première place du classement général", assurait le leader, persuadé que son rival norvégien Aksel Lund Svindal (6e du jour) "fera le plein de points" en Norvège, alors que lui va "récupérer jusqu'à Kranjska Gora".

sg/bvo